Mort du bébé palestinien dans un incendie : l'ambassade de Palestine à Dakar condamne "un crime odieux"

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal a vivement condamné dans un communiqué transmis à Pressafrik, la mort du bébé palestinien Ali Dawabsheh, tué dans l’incendie de la maison de sa famille, dont 3 membres sont également gravement blessés. L’enfant, âgé de 18 mois à peine, est mort brûlé vif dans la nuit du 30 au 31 juillet, à Kafr Douma, dans une région du nord de la Cisjordanie, sous le contrôle des forces d’occupation israéliennes.



L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal, fait porter l’entière responsabilité de ces actes qualifiés "d'abominables et criminels", au gouvernement israélien qui à ses yeux, depuis son accession au pouvoir, applique une politique coloniale et raciste qui encourage la violence contre la population civile palestinienne et en particulier les enfants.

L’Ambassade palestinienne au Sénégal considère aussi la communauté internationale comme responsable de cette situation, en ignorant à plusieurs reprises ce " terrorisme organisé par les colons terroristes contre les civils palestiniens".


« Nous rappelons que les autorités palestiniennes compétentes ont demandé à plusieurs reprises aux organisations internationales, et en particulier à l’Onu et ses instances, de prendre des décisions urgentes afin de criminaliser et punir clairement ces organisations de colons terroristes qui prônent l’assassinat des enfants innocents de notre peuple palestinien. Nous ne nous satisferons pas de simples condamnations officielles contre cette opération terroriste israélienne car nous attendons de cette communauté internationale qu’elle assume ses responsabilités dans la protection du peuple palestinien sous occupation et qu’elle procède à la poursuite des criminels et leurs complices », lit-on dans le document.


La représentation palestinienne à Dakar compte aussi sur le soutien du Sénégal pour porter ce combat. « L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal demande, au  peuple frère du Sénégal, à son gouvernement et au président Macky SALL, de tout mettre en œuvre auprès des instances internationales et de la communauté internationale, pour que des décisions importantes et fermes soient prises conformément aux demandes de la direction palestinienne, dans les plus brefs délais, pour la protection effective du peuple palestinien et pour la condamnation des criminels israéliens ».
 


Samedi 1 Août 2015 - 10:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter