Mort du maire de Thiamène : l’autopsie infirme l’hypothèse d’un empoisonnement

On en sait un peu plus sur la cause de la mort du maire de Thiamène, localité sise à Louga. Les résultats de l’autopsie innocentent la première épouse d’Ablaye LO car il s’agit de mort naturelle et non d’empoisonnement.



Les faits se sont produits dans la nuit du mercredi  20 juillet vers 23 heures, le maire de Thiamène était en compagnie d’un de ses amis, le maire adjoint en charge des affaires domaniales avant de prendre congé de ce dernier. C’est le lendemain jeudi 21 juillet qu’un de ses fils ayant constaté l’absence inhabituelle de son père, est rentré dans sa chambre pour découvrir son cadavre gisant sur son lit.

Alerté, le père du maire Abou Lo, lui-même ancien Président de l’ancienne communauté rurale éponyme, a pointé du doigt sa première épouse d’avoir empoisonné son mari. Cette mort brutale de l’édile de la ville qui paraissait suspecte avait poussé le Procureur de Louga à ordonner une autopsie qui a révélé qu’Ablaye LO a été victime d’un arrêt cardiaque.
 
Selon une source proche du parquet de Louga qui avait ordonné l’autopsie, le défunt maire de Thiamène serait victime d’une mort naturelle. Une information infirme  l’hypothèse d’un empoisonnement dont sa première femme. Le défunt a été enterré à Thiamène ce vendredi 22 juillet devant une foule nombreuse composée de proches parents.  


Lundi 25 Juillet 2016 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter