Mort suspecte du détenu Amadou Dame KA: le Procureur de la République confie l’enquête à la brigade de recherche de Thiès

Placé en garde-à-vue hier au commissariat central de Thiès, le détenu Amadou Dame KA y est décédé. Ces parents incriminent la police et parlent de torture. Le procureur de la République qui a ordonné une autopsie a confié l’enquête aux pandores de la Brigade de recherche de Thiès.



Le drame s’est produit avant-hier, au commissariat central de Thiès. Le défunt fait partie d’une bande de cambrioleurs opérants avec fusils et armes blanches, pour écumer les commerces de la capitale du Rail. Arrêté dans la nuit du lundi au mardi dernier, à la périphérie Est de Thiès, en même temps que plusieurs de ses complices, d’un échange de coups de feu avec la police, ils ont été conduits au commissariat central et placés en garde-à-vue.


C’est au cours de cette détention, Amadou Dame KA a rendu l’âme, jeudi dernier, dans sa cellule. Avisé, le procureur de la République a ordonné l’acheminement du corps à Dakar, aux fins d’autopsie. En sus, le magistrat du parquet, décidé à tirer l’affaire au clair, a confié l’enquête aux pandores de la Brigade de recherches de Thiès. Amadou Dame KA qui a rendu l’âme au cours de sa garde à vue. Il laisse derrière lui une épouse et 3 filles éplorées, rapporte le journal « L’Observateur ».


Samedi 7 Février 2015 - 13:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter