Moubarak Lo fait tomber les masques de Disso



Suite à la réaction musclée du Président de la République de l'étranger après la démission de son Directeur de cabinet adjoint, Moubarack LO, ce dernier n’a pas attendu longtemps pour se prononcer  sur les faits essentiels du contentieux. On peut dire certainement qu’un parfum de scandale se dégage des privilèges accordés à cette association.

Malgré la sortie précipité du Ministre porte parole du Gouvernement sur cet affaire et qui a minimiser les raisons de la démission de l’ancien Directeur de cabinet adjoint, Moubarak Lo, ce dernier est revenu à la charge pour préciser les motifs essentiels de son comportement.

Il  n’a pas manqué de dénoncer avec insistance les pouvoirs attribués à une association dénommée Disso pour le compte de laquelle une somme de 2,5 milliard ont été gaspillé pour une économique  pour cette dernière. Ce qui est incompréhensible, c’est que  ce travail a été déjà fait par les fonctionnaires du ministère de l’économie et des Finances. Actuellement toutes ces questions sont prises par le Document Stratégie Nationale de Développement Economique et Sociale (SNDES) pour la période 2013-2017.

Selon des sources, "cette association croit que le pouvoir lui est redevable car elle a été au devant de la lutte pour faire partir le régime de Wade.  On peut bien croire que Disso a assister financièrement  les activités de la Diaspora et rencontré tous les candidats de Benno Bokk Yaakaar (BBY) lors de la dernière présidentielle" sur les colonnes du journal "libération" qui indique que le pire est que cette association est en train de s’activer en doublon du ministère de l’Economie et des Finances, 


Mercredi 27 Novembre 2013 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter