Mouhammad Dionne : « la rencontre de Dakar va permettre de réexaminer les accords de coopération entre les Acp-Ue »

Le 103éme Conseil des ministres des pays de l’Afrique, Caraïbes du Pacifique et de l’Union Européenne s’est ouvert aujourd’hui à Dakar. Venu présider la cérémonie d’ouverture le premier ministre du Sénégal a plaidé pour un réexamen des accords de coopération entre les différentes entités qui composent ce cadre de coopération. Ce Conseil des ministres qui a démarré aujourd’hui sera clôturé vendredi prochain par le chef de l’Etat Macky Sall.



Mouhammad Dionne : « la rencontre de Dakar va permettre de réexaminer les accords de coopération entre les Acp-Ue »
Les pays de l’Afrique du  Caraïbes et du pacifique (Acp) font face à  des questions de  développement sur lesquelles seules une bonne coopération élargie avec les pays partenaires de  l’Union Européenne vont permettre de solutionner.

Et, selon lui « le dispositif de coopération Acp-Ue a permis à nos pays de bénéficier de ressources provenant de la communauté européenne et concentrées dans les secteurs vitaux de nos économies » a déclaré le chef du gouvernement.  

Toutefois, à en croire Mouhammed Dionne, notre continent fait face à des défis qui pour noms : la lutte contre le sous développement, la réduction de la pauvreté qui est l’un des objectifs majeurs des Odd et sur ce point le premier ministre invite les différentes parties à œuvrer pour « un dialogue entre les différentes parties pour une politique de codéveloppement centrer sur la lutte contre la pauvreté.

De l’avis de ce dernier, « le sommet de Dakar constitue un espace de discussion pour trouver des solutions contre les mauvaises conditions de vies des populations des pays Acp », a déclaré Mouhammad Boun Abdallah Dionne.

Poursuivant dans la même lancée, le premier ministre a soutenu que «la rencontre de Dakar constitue une belle opportunité pour échanger sur les questions de portée stratégique pour la mise en œuvre de la coopération entre nos pays et ceux de l’Union européenne ».

Evoquant la question de l’éradication de la pauvreté Mouhammed Dionne s’est dit conscient de la situation des différents pays qui composent cette entité de coopération qui « sont préoccupés par la pauvreté surtout en milieu rural du fait des facteurs endogènes dû au faible développement de leur  économie, de la dégradation de leur environnement mais aussi du caractère fortement inégalitaire du commerce mondial », a-t-il expliqué. Des défis que la rencontre de Dakar va permettre d'imprimer une page de plus dans l'agenda de réexamen des relations UE-ACP qui se déroule dans un monde de plus en plus multipolaire , complexe, connecté et interdépendant.

En effet le développement suppose une stabilité à la fois institutionnelle et politique et sur ce, le Premier ministre du Sénégal exhorte « les différentes parties à s’unir pour faire face à ces défis majeurs d’insécurités qui menacent la stabilité de nos pays et qui portent un coup de frein aux efforts de développement consentis surtout par les pauvres en voie de développement »

Mouhammed Dionne s’est aussi réjouit du choix porté sur notre pays pour accueillir ce Conseil des ministres des pays Acp-Ue, un choix salué par le président de la République Macky Sall.

Pour finir il a réitéré l’attachement du Sénégal au groupe des ACP, qui est une organisation qui symbolise la solidarité agissante et la coopération vivante entre nos peuples.   
 

Khadim FALL

Mardi 26 Avril 2016 - 10:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter