Moussa Sy répondra présent à l'appel au dialogue de Macky : "En boycottant, on prête le flanc"

Membre de la coalition Manko Taxawou Senegaal (Mts), le maire des Parcelles Assainies appelle tous les membres de l'opposition à répondre à l'appel au dialogue du président de la République, pour éviter le scénario des élections législatives du 30 juillet.



Moussa Sy a donné quant à l'appel au dialogue effectué par le Président Macky Sall. Le maire des Parcelles Assainies a appelé tous ses camarades de la coalition Manko Taxawou Senegaal et de l'opposition à ne pas boycotter cette rencontre qui constitue pour lui une occasion de rectifier les erreurs commises par l'Exécutif dans l'organisation des élections législatives. "Je pense que c'est important que tous les Sénégalais puissent répondre à l'appel pour discuter d'une question essentielle. (...) Nous devons aller à la table des discussions. Il ne faut pas boycotter le dialogue. Il faut répondre à l'appel du ministre de l'Intérieur et aller amender les points de l'ordre du jour. (...) Parce que ce qui s'est passé les années précédentes, c'est la catastrophe. Les Sénégalais, au moment où nous parlons, ne peuvent pas disposer de leurs cartes d'identité (...) bien qu'on aie dit que 50 milliards ont été dépensés pour faire les nouvelles", a-t-il déploré.


Moussa Sy d'expliquer que : "c'est tout le sens de répondre à ce dialogue, pour corriger ces imperfections qu'on a vécues par rapport à la délivrance des cartes d'identité. je pense que si on le fait, le Sénégal sera en paix, il y aura le calme et les gens vont voter librement et faire leur choix".
Le maire des Parcelles Assainies a également averti l'opposition qui menace d'ignorer cet appel au dialogue. "En boycottant le dialogue, on prête le flanc et on donne raison au pouvoir. Le boycott ne résout jamais les problèmes", a-t-il dit.

AYOBA FAYE

Jeudi 5 Octobre 2017 - 10:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter