Moussa Taye : «Même si Khalifa est envoyé en prison, nous présenterons une liste»

Quel que soit le sort de Khalifa Ababacar Sall, sa liste ira aux élections législatives. C’est la révélation du conseiller politique du maire de Dakar, Moussa Taye. Pour lui, les manigances contre M. Sall sont vaines puisqu’ils iront aux prochaines joutes électorales, avec ou sans Khalifa Sall.



«On ne peut pas comprendre que sur des fonds politiques qui existent, depuis 1920, qu’il puisse être inculpé pour détournement de deniers publics », a déclaré Moussa Taye. Le conseiller politique du maire de Dakar s’exprimait à l’issue de l’entrevue entre son mentor et le juge d’instruction.

Selon lui, ces actions judiciaires initiées contre le maire n’y feront rien puisqu’ ils sont «des politiques». Et d’ajouter : «La politique a des exigences. Nous sommes des politiques et nous n’avons pas d’état d’âme et nous sommes préparés à tous. C’est la raison pour laquelle, quelle que soit la situation, quels que soient les obstacles, nous serons debout et nous ferons face».

Le dossier de la Caisse  d’avance de la mairie soulevée par le procureur n’a d’autres desseins, selon lui,  que d’empêcher le maire de Dakar de participer aux prochaines élections. Mais, avertit-il, ces actions seront vaines d’autant plus que : «même si Khalifa Sall est envoyé à Rebeuss ou dans n’importe quelle prison du Sénégal ou du monde, cette liste, avec ou sans Khalifa, existera. Nous la ferons et nous la défendrons parce que c’est la liste du peuple pour une Assemblée nationale responsable et crédible».


Ousmane Demba Kane

Mardi 7 Mars 2017 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter