Moustapha Cissé Lo : «Nous n’accepterons pas que… »

Moustapha Cissé Lo est d’avis que le projet de loi modifiant le règlement intérieur est une nécessité. Et c’est le peuple qui l’aurait exigé, avec l’élection d’une majorité à l’Assemblée nationale. Et ce sont les principales motivations de ce projet de loi.



Moustapha Cissé Lo : «Nous n’accepterons pas que… »
«Nous n’accepterons pas que des députés quittent le groupe parlementaire Benno bokk yaakaar pour créer un autre groupe». Ces propos sont de Moustapha Cissé Lo qui se prononçait sur le projet de loi portant modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Selon lui, si les Sénégalais ont choisi un camp au détriment d’un autre, ce n’est pas pour rien : «Ce n’est pas pour rien que les citoyens choisissent une majorité et des minorités. Si on est minoritaire, on doit l’accepter et se battre pour essayer de convaincre la majorité».

Cette loi, si elle passe, est à, son avis, un moyen de «revenir à l’orthodoxie qui veut que pour créer un groupe parlementaire, il faut au moins avoir un dixième de députés», a-t-il déclaré à l’Observateur. Et de marteler : «Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser à n’importe qui de pouvoir se lever au sein de la coalition avec dix députés, pour prétendre créer son propre groupe et ensuite faire
payer au contribuable sénégalais les charges».

Rester ou ne pas rester dans la majorité est une responsabilité personnelle, donc, «que les gens restent dans le groupe, ou qu’ils sortent pour être des non-inscrits».

Ousmane Demba Kane

Lundi 29 Juin 2015 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter