Moustapha Cissé Lô dénonce un plan de liquidation contre sa personne

Le coordonnateur départemental de l’APR dit avoir eu vent de sources sûres et concordantes que des responsables libéraux locaux du Pds ont reçu ordre de le liquider avant le 25 Mars prochain, date retenue pour le second tour de la Présidentielle.



Moustapha Cissé Lô dénonce un plan de liquidation contre sa personne
«Je tiens, solennellement, à déclarer au peuple Sénégalais que des gens sont en train de concocter un plan de liquidation contre ma personne. Les premières tentatives ont été à l’actif de Mor Lô, responsable libéral à Touba. Ce dernier a sorti son pistolet contre moi lors du premier tour. Si je n’étais pas vigilant, il m’aurait tué . J’interpelle la justice. Mor Lô doit aller en prison. J’ai, aussi, échappé bel à Taif car Serigne Fallou Mbacké a, devant tout le monde, braqué son pistolet sur moi. N’eût-été mon sang froid, aujourd’hui, les dégâts seraient énormes», a-t-il ajouté.

Pour lui, sa vie est en danger. Ainsi a-t-il tenu à mettre en garde ses détracteurs qui intenteraient à sa vie, leur signalant qu’il ne se laissera pas faire. Il a cet effet, accusé Me Madické Niang et le Président Wade d’être derrière tout cela .

"C’est Mor Lô qui a appelé au téléphone Me Madické Niang pour lui dire que j’avais, le jour de l’élection au premier tour, un pistolet par devers moi. Macdické a, aussitôt, joint au téléphone le Président Wade. Il lui aurait, ensuite, dit qu’il faudra me liquider le plus rapidement possible".

APPEL

Mercredi 14 Mars 2012 - 02:09




1.Posté par gogus le 14/03/2012 22:46
mais kesk ils ont tous à clamer qu'ils sont menacés ? fichez way !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter