Moustapha Diakhaté : «Wade doit perdre son statut d’ancien chef d’Etat»

La double nationalité des Wade n’en finit plus de faire jaser, surtout du côté de l’Alliance pour la république (Apr). En effet, après Mame Mbaye Niang, Thérèse Faye, entre autres, Moustapha Diakhaté, le Président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle s’en mêle. Et selon lui, l’ancien président de la République doit perdre son statut d’ancien chef de l’Etat.



Moustapha Diakhaté : «Wade doit perdre son statut d’ancien chef d’Etat»
«Abdoulaye Wade a trompé à quatre reprises et pendant vingt ans, le Parti démocratique sénégalais (Pds), ses militants, la plus haute autorité électorale au Sénégal, le Conseil constitutionnel et, à travers celui-ci, les électeurs et tous les Sénégalais», a déclaré Moustapha Diakhaté qui a pris sa plume pour dénoncer la double nationalité qu’aurait Me Abdoulaye Wade.

Selon, lui, cette révélation doit pousser les autorités à adopter certaines mesures parmi lesquelles : «la suspension de tous les avantages et immunités dont jouit Abdoulaye Wade au titre de son statut d’ancien président de la République, la réforme du Code électoral pour combattre de manière plus efficace les fraudes de nationalité, l’interdiction, à vie, de tout mandat public à tout candidat ayant menti sur sa double nationalité».

Le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, qui s’est exprimé à travers un communiqué rendu public hier, est d’avis que : «La double nationalité d’Abdoulaye Wade révélée par les avocats de Karim Wade et confirmé par l’ancien Président lui-même, représente un outrage fait à la République. C’est un grave manquement à la morale républicaine».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 11 Février 2016 - 08:37




1.Posté par xel du doy le 11/02/2016 15:25
quelle est la nationalité des anciens et de l'actuel Président.
Le Sénégal a besoin de paix, adresser vous au conseil constitutionnel qui valide les candidatures

2.Posté par mademba mademba le 11/02/2016 17:39 (depuis mobile)
CE FARFELU DOIT FERMER SA BOUCHE.IL COMPARE SA SITUATION DE MISERABLE AVANT D ACCRDER AU POUVOIRE AVEC CELLE DE WADE.NE SAIT IL PAS QUE LES PAUVRES 10 MILLIONS DE F CFA QUE L ETAT ATTRIBUE MENSUELLEMT A WADE CE DERNIER LES DISTRIBUE AUX QUELQUES PER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter