Mouvement Y en a marre : «Nous saluons ce projet mais…»

Le mouvement «Y en a marre» salue l’initiative du président de la République qui a publié un document dans lequel il traduit son désir de réviser la Constitution du Sénégal. C’est l’avis de son coordonnateur Fadel Barro, qui pense cependant que le combat maintenant c’est de lutter pour que cette loi soit incarnée, appliquée par des «hommes de valeurs».



Mouvement Y en a marre : «Nous saluons ce projet mais…»
Le débat soulevé par le projet de révision de la Constitution du chef de l’Etat n’en finit plus d’animer les débats. En effet après es hommes politiques, c’est le mouvement citoyen «Y en a marre », à l’image d’autres organisations de la société civile qui se mêlent à la danse.

«Au moment où des Présidents  sont en train d’opprimer leur propre peuple, de les mettre en prison juste pour rester au pouvoir, que le Sénégal prenne l’initiative de réduire le mandat pour stabiliser définitivement les institutions, c’est un point important. Et c’est en ce sens que le Sénégal peut porter le leadership africain en ce qui concerne les valeurs démocratiques et l’avancement d’une vraie république citoyenne», a déclaré Fade Barro, le coordonnateur du mouvement Y en a marre.
 
Fadel Barro appelle néanmoins les organisations de la société civile à veiller à ce que les textes soient appliqués : «Il faut d’abord apprécier l’acquis et veiller à ce que ce soit effectif parce qu’en matière de textes de loi, les pays africains comme le Sénégal, peuvent avoir les meilleurs textes au monde, mais c’est leur application et leur incarnation par des hommes de valeurs qui nous manquent et c’est pourquoi nous, société civile devons rester mobilisés».

Ousmane Demba Kane

Mardi 19 Janvier 2016 - 10:46




1.Posté par CDAPRT le 19/01/2016 11:04
La Coordination Départementale de l'Alliance Pour la République de Thiès félicite le Président Macky SALL.



Lorsqu'on révise une Constitution, on pense aux générations actuelles, à celles futures mais également à ceux qui ont versé leur sang pour que le Sénégal reste Debout. Le projet soumis au Peuple Sénégalais par le Président Macky SALL entre dans ce sens.



Réduire son mandat à la tête de l'Exécutif, personne ne l'a fait, personne ne le fera. Car, c'est renoncer à :



*. 16 milliards de fonds politiques;

*. 70 milliards de budget de la Présidence de la République;

*. 24 mois de salaire présidentiel;

*. 730 jours de fonctions et avantages présidentiels;

*. 104 conseils des ministres où il peut nommer au moins 600 emplois civils ou militaires etc.



De plus, le projet soumis au Peuple Sénégalais renforce les pouvoirs du Parlement, ceux la Justice, ceux de l'Opposition, ceux des Collectivités Territoriales et consolide le Civisme des Citoyens.



Après l'adoption de ce projet référendaire, notre pays entre dans l'histoire. Et sa Constitution sera plus solide que celle des États-Unis.



Merci Président!



A. SOW



:sunugaal: :sunugaal: :sunugaal:

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter