Mouvement d’humeur dans l’éducation : les inspecteurs en grève à partir de mardi

Le syndicat des inspecteurs de l’éducation va paralyser ce secteur à partir du mardi 23. Et ce, pour fustiger la non-satisfaction de leur revendication sur la table des autorités depuis 2014. Cette situation qu’ils déplorent a été imputée à leur ministre de tutelle qu’ils accusent de l’ «avoir laissé pourrir»



«Rien a été fait et c’est pourquoi la base a décidé d’un premier plan d’action la semaine dernière, et nous allons vers un deuxième plan d’action la semaine à venir pour exiger le paiement de ces heures». Ces propos sont de Samba Diakhaté, le secrétaire général du Syndicat des inspecteurs de l’éducation qui se prononçait sur leur plan d’action pour pousser les autorités à satisfaire leurs revendications.

Et M. Diakhaté de poursuivre : «Cela commence le mardi avec un débrayage à partir de 10 heures, suivi d’une grève totale le mercredi et jeudi, et on se retrouvera après pour l’évaluation et décider de la suite».

Selon lui, s’ils en sont arrivés à ce stade, c’est la faute du ministre de l’Education nationale : «Serigne Mbaye Thiam, non content d’avoir laissé pourrir cette situation veut prétexter aujourd’hui des fautes de gestions pour ne pas payer les formateurs. C’est inadmissible», a-t-il martelé.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 21 Août 2016 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter