Mouvements suspects dans le nord : Les groupes armés rejettent les accusations de la Minusma



Dans un communiqué du 15 septembre, La MINUSMA s’est félicitée du retrait effectué le 14 septembre par des éléments de la Plateforme d’Anéfis et de ses environs. Elle a également annoncé qu’elle conservera jusqu’à nouvel ordre ses positions autour d’Anéfis afin de surveiller la situation sur place et d’assurer la protection des populations. La MINUSMA a exprimé son inquiétude au sujet des nouveaux mouvements de la Plateforme observés plus au nord, en direction d’Aguelhok, ainsi que des mouvements de la Coordination au nord-ouest de Goundam.
 
De son côté, la CMA se dit surprise de cette déclaration de la Minusma. Elle affirme occuper « sa position à l’est de Goundam, bien avant la signature de l’accord le 20 juin dernier ». Pour autant, la Coordination déclare n’avoir « aucun soucis à faire des concessions si la Plateforme respecte ses engagements ».
 
La Plateforme déclare de son côté qu’“ aucune localité du Mali n’a été délimitée pour tel ou tel groupe “. Fahad Ag Almahmoud, l’un de ses responsables, précise qu’il n’y a pas ” d’hommes au sol “. Selon lui ”ils sont tous dans des pickups et se déplacent du matin au soir, à part ceux qui sont déployés sur la base des groupes d’autodéfense à Tabankort “.
 
TOMBOUCTOU : vol de 200 têtes de caprins
 
Les 200 têtes de caprins qui ont été volées mercredi soir par des hommes armés dans les villages de Tindandan et Anfoure ont été récupérées. Selon les propriétaires, c’est grâce à l’intervention d’Albohari chef de fraction d’Ag Abazanga que les animaux ont été ramenés aux villageois.
 
CRISE AU NORD: La CMA raquette les commerçants
 
La Coordination des mouvements de l’Azawad vient d’instaurer de nouvelles  taxes dans certaines localités où elle a établi ses bases. Malgré leur opposition, les populations ont été contraintes de s’exécuter sous peine d’être brutalisées. Ainsi, toute personne qui détient une ou deux boutiques dans les localités de Gargando, Ras-Elma, Tin-Aicha, est tenue de verser 5.000 FCFA à chaque passage des éléments de la coordination. En plus des boutiquiers, chaque transporteur ou étalagiste est astreint au payement de 2.000 FCFA. Si des représentants de la Coordination devaient passer chaque jour, ces commerçants, transporteurs et étalagistes sont tenus au respect strict de ces mesures.
 
 KOULIKORO : un jeune homme est mort dans un accident de la circulation
 
Un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année est mort mercredi dans un accident de la circulation à Koulikoro. Le drame s’est produit à Fougadougou, village situé à quelques kilomètres de Koulikoro. Selon les témoins, un camion a dévié de sa trajectoire avant d’aller écraser le jeune assis au bord de la route. Cet accident a suscité la colère de la population qui s’en est pris au chauffeur. La circulation a été momentanément perturbée.
 
MOPTI : le quartier «Village CAN» de Sevaré pris de panique suite à l’explosion de pétards
 
Le quartier «Village CAN» de Sevaré a été pris de panique jeudi soir suite à l’explosion de pétards. Ces crépitements ont semé la frayeur dans le quartier. Les habitants se sont donné tout de suite des coups de téléphones. Alertées les «FAMAs» se sont déployées sur les lieux. Après investigation, les explosions provenaient de jets de pétards par des jeunes dans une concession inhabitée.
 
 Source : Malijet


Vendredi 18 Septembre 2015 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter