Mozambique : Nyussi candidat à la présidentielle

Le parti au pouvoir, le Frelimo a choisi dans la soirée de samedi 1er février, son candidat à la présidentielle du 15 octobre prochain.



Le choix du Comité central du Frelimo s'est porté sur le ministre de la Défense Filipe Nyussi et il a été désigné à l'issu de deux tours de vote au sein du parti.


Dans un geste sans précédent, Graça Machel a également imposé à Guebuza de permettre aux anciens membres de la Commission politique qui ne sont plus au Comité central comme l'ancien président Chissano, d'assister et de parler (sans droit de vote) lors de cette réunion.Il faisait partie de la première liste des pré-candidats, tous des alliés de président Guebuza. Mais une campagne anti-Guebuza dirigée par Graça Machel et Joaquim Chissano, a imposé deux anciens premiers ministres sur la liste, Luisa Diogo et Aires Ali.

Au premier tour de vote, Filipe Nyussi a obtenu 46 % contre 23% pour Luisa Diogo. Un second vote a permis de les départager. Nyussi a finalement été choisi avec avec 68 % des voix.

Filipe Nyussi est de l'ethnie Maconde. Il sera le premier candidat du Frelimo qui n'est pas issu du sud du pays. Il est né le 9 Février 1959 à Mueda. Il était le seul des candidats à avoir un lien avec la guerre de libération. Il a été encadré par le Frelimo dans le Tunduru, en Tanzanie avant l'indépendance.

Nyussi est ingénieur et est devenu ministre de la défense en 2008.

Il a obtenu son diplôme en génie mécanique à l'Académie militaire de Brno, en Tchécoslovaquie et une maîtrise à l'université de Manchester.

Parmi les cinq candidats possibles, Nyussi est le moins connu à l'échelle nationale et au sein du parti. Il dispose de seulement 8 mois pour construire son image et arracher la victoire face au maire très populaire de Beira, Daviz Simango qui est par ailleurs chef de la nouvelle MDM parti d'opposition.

Le Frelimo, créé dans les années 1980, a remporté toutes les élections depuis la guerre civile qui s'est achevée en 1992 après avoir fait près d'un million de morts.

Source : BBC Afrique
 


Dépêche

Dimanche 2 Mars 2014 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter