Mystère autour de l’effectif d’Air Sénégal International

Les agents d’Air Sénégal International (ASI) à travers le Comité Intersyndical d’Entreprise se sont réunis ce mardi 2 juin en assemblée générale. Mais le point qui a été le plus soulevé durant cette A.G c’est l’effectif des employés d’ASI qui reste jusqu’à ce jour inconnu. Le coordonnateur du Comité Intersyndical d’Entreprise (CIE), Emmanuel N’dong a fait savoir qu’on ne peut pas payer sans connaître le nombre exact.



photo:ffs1963.unblog.fr
photo:ffs1963.unblog.fr
Le Comité Intersyndical d’Entreprise des agents d’Air Sénégal International (ASI) a tenu une assemblée générale ce mardi 2 juin à son siège social. Suite à l’accord trouvé, ce vendredi 29 juin, entre la Royal Air Maroc (RAM) et l’Etat du Sénégal pour une séparation à l’amiable, ce comité a tenu à «restituer les termes de cet accord entre les deux partenaires stratégiques d’ASI et de lever toute équivoque par rapport à sa devise qui est la sauvegarde de l’outil de travail et les emplois» a expliqué le coordonnateur du Comité Intersyndical d’Entreprise (CIE), Emmanuel N’dong.

Cependant au cours de cette rencontre, il a, beaucoup, été question de l’effectif des employés d’Air Sénégal International (ASI). En effet, aussi bien du côté des membres du comité que du côté des agents d’ASI, ce problème a été exposé et les deux parties ont ainsi manifesté leurs inquiétudes. Le coordonnateur du CIE d’affirmer: «pour le paiement des salaires du mois de mai, nous sommes juste freiné par la méconnaissance de l’effectif des employés». Emmanuel N’dong a fait savoir que l’effectif réel des employés d’ASI reste jusqu’à présent inconnu. «Nous avons interpellé nos services mais ils ont été incapables de nous donner le nombre exact d’agents de l’entreprise. Ce qui est vraiment grave», a-t-il martelé.

Le coordonnateur du Comité Intersyndical d’Entreprise (CIE) ne manque pas d’espoir par rapport à cette situation. «Je pense que ce problème va être résolu parce que le message est bien passé aujourd’hui et puis nos services, les ressources humaines vont s’atteler à nous donner enfin le nombre exact des employés d’ASI».

Pour rappel, l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc ont convenu d’œuvrer pour la création d’une nouvelle compagnie aérienne à la place d’ASI. Et dans cette compagnie dont la date de démarrage n’a pas encore été communiquée, le capital sera majoritairement détenu par le secteur privé sénégalais.

Pape Mamadou Diéry Diallo

Mardi 2 Juin 2009 - 17:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter