NADINE MORANO INSULTÉE PAR GUY BEDOS : L'HUMORISTE RELAXÉ

Le tribunal correctionnel de Nancy vient de relaxer l'humoriste Guy Bedos. Il était en effet poursuivi par la députée européenne Nadine Morano qu'il avait traitée de "c*nne". Des propos qu'il avait une nouvelle fois tenus à l'antenne samedi soir dans On n'est pas couché.



NADINE MORANO INSULTÉE PAR GUY BEDOS : L'HUMORISTE RELAXÉ

Guy Bedos  vient d'être relaxé par le tribunal correctionnel de Nancy, pour avoir traité l'eurodéputée Nadine Morano  de "c*nne" dans l'un de ses spectacles. Il y a deux ans, sur scène, à Toul (Meurthe-et-Moselle), Guy Bedos avait en effet lancé à la foule : "Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l'avez échappé belle ! On m'avait promis qu'elle serait là... Quelle c*nne !". Des propos qui n'étaient pas du tout passé du côté de l'intéressée, qui avait saisi la justice.

Poursuivi pour "injure envers un dépositaire de l'autorité publique", Guy Bedos échappe ainsi à une amende qui aurait pu aller jusqu'à 12.000 euros. Le tribunal a estimé qu'il était resté dans "la loi du genre" en tant qu'humoriste, et qu'il n'avait par conséquent "pas dépassé ses outrances habituelles".

"NADINE MORANO, ELLE EST TROP CHÈRE"

Une aubaine pour Guy Bedos, qui, sur le plateau de On n'est pas couché  (France 2) samedi soir, avait réitéré ses propos. D'abord modéré, il avait lancé : "Je ne dirai pas un mot, ni pour ni contre Nadine Morano. Elle est trop chère. J'aurai le jugement lundi, d'ici là, je me tais". Mais très vite, il s'était emporté contre la somme demandée par la femme politique : "15 000 euros quand même ! 15 000 euros ! Ça ne va pas non ? Connasse !". Des propos qui avaient amusé Laurent Ruquier, qui avait réagi en tentant de calmer son invité : "Ça fait 30.000 euros là, Guy !"

 


Closermag.fr

Lundi 14 Septembre 2015 - 13:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter