NASSER



CE QUI EST CLAIR c'est qu'entre les affirmations précises du début et le recours à leurs "Assemblées" montre un recul net dans la volonté d'attaquer la Syrie. Ont-ils réalisé les graves conséquences devant la résistance et l'obstination des syriens à défendre par "tous les moyens" leur pays que soutiennent, légitimement, avec une rare détermination la Russie, la Chine, l'Iran et le Hezbollah?

Source : http://fr.rian.ru/letters/20130908/199250556.html...


Dimanche 8 Septembre 2013 - 18:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter