Nadal, une victoire à Buenos Aires, la folie des chiffres

Rafael Nadal a remporté le 46e tournoi de sa carrière sur terre battue à Buenos Aires. Il se rapproche du record de l'Argentin Guillermo Vilas qui est finalement à 49 titres sur ocre après nouveau décompte de l'ATP. Le Majorquin est toutefois entré un peu plus dans l'histoire. Voici quelques chiffres qui viennent rappeler la place de l'actuel numéro 3 mondial.



1, premier titre en 2015

Rafael Nadal a ouvert son compteur cette saison. Après des éliminations au premier tour à Doha, en quarts de finale à l’Open d’Australie et en demi-finale à Rio de Janeiro, l’Espagnol a remporté le tournoi de Buenos Aires. Il n’a laissé aucune chance à son ami argentin Juan Monaco (6-4, 6-1). Une "victoire (qui) va (lui) donner de la confiance pour la suite de la saison", a-t-il assuré.
7, l’Espagne est chez elle à Buenos Aires

En triomphant en Argentine, Rafael Nadal a fait perdurer la tradition espagnole sur l’ocre de Buenos Aires. Pour la septième année consécutive, c’est un Espagnol qui  s’est imposé. Il inscrit son nom au palmarès comme Tommy Robredo (2009), Juan Carlos Ferrero (2010), Nicolas Almagro (2011) et David Ferrer (2012, 2013 et 2014).

 9, Nadal a du attendre

"Merci d'avoir eu la patience d'attendre", a lancé Nadal au public argentin après sa victoire. La pluie a retardé cette finale. Elle l’a même interrompue puisqu’à 1-1 les deux joueurs ont du attendre quelques heures avant de reprendre. Mais ce n’est rien, Nadal est habitué à attendre. Cela faisait neuf mois qu’il n’avait plus remporté un tournoi. Depuis sa victoire à Roland-Garros en juin dernier contre Novak Djokovic. Depuis sa victoire à Paris, il n’avait même jamais atteint de finale.

la victoire de Nadal contre Djokovic à Roland-Garros

46, Nadal se rapproche de Vil

Depuis Roland-Garros, le compteur de titres de Nadal sur terre battue était bloqué à 45 victoires. Le calendrier ne lui offrant plus de possibilités en 2014, il a du attendre 2015 et les tournois sur terre en Amérique du Sud pour revenir à trois longueurs de Guillermo Vilas et son record de 49 titres sur ocre. Fognini l’avait stoppé à Rio avant une finale. Mais devant l’Argentin à Buenos Aires, "Rafa" a décroché son 46e titre et ajouté une ligne à un palmarès ouvert en 2004 à Sopot. Nadal est désormais à 3 titres de Vilas sur terre battue, mais l’Espagnol est largement devant au niveau du ratio victoires/défaites en finale puisqu’il ne s’est incliné que 7 fois (Rome 2014, Monte-Carlo 2013, Vina del Mar 2013, Rome 2011, Madrid 2011, Madrid 2009 et Hambourg 2007), Vilas à 27 reprises. Autre point de différence majeure : les victoires à Roland. Nadal en compte 9 (2005 à 2008 et 2010 à 2014, Vilas 1 (1977).

Rafael Nadal remportant son 9e Roland-Garros en 2014 (AFP - MIGUEL MEDINA)

 65, Nadal plus fort que Sampras et Borg

Avec ce succès à Buenos Aires, Nadal dépasse Pete Sampras et Bjorn Borg au nombre de tournois remportés en carrière. Il est désormais 5e avec 65 titres. C’est le deuxième joueur en activité derrière Roger Federer, qui a remporté à Dubaï son 84e tournoi. Le Suisse est troisième derrière Ivan Lendl (94) et Jimmy Connors (109). Le prochain objectif du Majorquin ? John McEnroe et ses 77 succès.
515, Nadal a rarement quitté le Top 10

Ce lundi, Rafael Nadal est numéro 3 mondial. Il a repris la place sur la dernière marche du podium à Andy Murray. En nombre de semaines passées dans le Top 10 à l'ATP, Rafael Nadal est 7e (515). Il n'est "plus qu'à" 20 semaines de John McEnroe sixième. Depuis le 18 avril 2005, au lendemain de sa finale gagnée à Monte-Carlo contre Guillermo Coria, il n'a plus quitté ce Top 10. Il reste toutefois très loin de Jimmy Connors, recordman absolu en la matière avec 817 semaines passées parmi les 10 meilleurs joueurs du monde.

 717, il entre dans le Top 10 des plus grands gagneurs

Non content d’avoir rejoint Guillermo Vilas, Rafael Nadal est entré dans le Top 10 des joueurs ayant remporté le plus de matches avec une 717e victoire sur le circuit ATP. Il a dépassé Boris Becker. Il est encore très loin du trio de tête, Jimmy Connors (1253), Ivan Lendl (1071) et Roger Federer (1007), mais encore une fois au pourcentage, personne ne bat le Majorquin : 83,4% (717-143). Sur terre battue, il est 9e après son succès en Argentine. Avec 325 succès, il a dépassé Andrés Gomez. Il ne devrait pas tarder à dépasser Ilie Nastase (327), Ivan Lendl (329) et Carlos Moya (337). Il frôle aussi les 93% de victoires sur ocre (325-25). Et là encore, personne ne fait mieux.


FRANCESPORT TV

Lundi 2 Mars 2015 - 15:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter