Naufrage du "Joola" - Le comité d'initiative tire sur l'Etat: "Manque de volonté politique et de considération..."

C’est ce lundi 26 septembre que sera commémoré le 14ème anniversaire du naufrage du Joola. Mais déjà, le comité d’initiative prend les devants pour exhorter l’Etat à plus de considération et à rétablir les familles des victimes mais aussi les rescapés dans leurs droits.



En prélude au 14ème anniversaire du naufrage du bateau le Joola, le Comité d’initiative pour l’érection d’u Mémorial en souvenir, a tenu un point de presse ce mardi pour se prononcer sur l’état d’avancement du dossier. Et c’est pour déplorer le non-respect des engagements pris par l’Etat vis-à-vis des familles des disparus.

 «Le Comité a une conception plus large de la prise en charge de la sécurité des populations. Sa demande d’érection sur la Corniche oust, dans un processus transparent, d’un Mémorial comprenant un musée et un centre de recherche sur la sécurité humaine, la prévention des risques et catastrophes, s’inscrit dans cette perspectives », ont déclaré les membres du Comité d’initiative.

Selon eux, la déclaration du ministre de la Culture sur la construction d’un édifice dédié au naufrage à Ziguinchor n’est pas satisfaisante car, «le comité maintient sa demande d’érection d’un édifice polyvalent à Dakar et à Ziguinchor».

Revenant sur les questions de justice, le comité a revendiqué la poursuite des investigations pour situer les responsabilités. Ce qui doit être dans les cordes du gouvernement car «rendre la justice dans l’affaire du Joola est tout simplement une affaire de volonté politique», ont-ils dit. 

La situation des enfants des victimes du naufrage a aussi été débattue, la plupart d’entre eux ayant atteint leur majorité, le comité regrette que leur prise en charge soit interrompue.

Dieynaba Faye (stagiaire)

Mardi 20 Septembre 2016 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter