Ndèye Khady Gueye reste en prison: La chambre d'accusation refuse sa liberté provisoire



Ndèye Khady Gueye reste en prison: La chambre d'accusation refuse sa liberté provisoire
Ndèye Khady Gueye reste en prison. La chambre d’accusation a confirmé la décision du doyen des juges en rejetant la demande de mise en liberté provisoire formulée par ses avocats. Elle n’a pas accepté la caution mise sur la table pour obtenir une liberté provisoire. L’ancienne administratrice du Fonds de Promotion Economique (FPE) a proposé cinq biens immobiliers, des actions qu’elle détient dans une société, le tout estimé à 2 milliards 703 millions de francs Cfa pour sortir des griffes de la Justice. Mais cette manne n’a pas convaincu les juges de la chambre d’accusation. De même que le juge d’instruction Mahawa Sémou Diouf qui a rendu le lundi 27 mai dernier une ordonnance de rejet de la demande de mise en liberté provisoire.
 
La fille de la politicienne Léna Fall Diagne est placée sous mandat de dépôt depuis le 4 février dernier. Depuis lors, l’ex-administratrice du FPE fait des pieds et des mains pour sortir de prison. Son audition dans le fonds qui a fait plus de six tours d’horloge n’avait pas abouti à une issue heureuse pour Ndèye Khady Gueye.  Elle avait consigné ses biens, mobiliers et immobiliers et un expert avait même était commis pour évaluation de ces biens. Il aurait conclu que la valeur des biens déposés par l’ancienne administratrice du Fonds de promotion économique avoisine la somme qui lui est reprochée.
 
Pour rappel, c’est un rapport de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) qui a épinglé l’ancienne administratrice du Fonds de développement économique. Ce qui a permis aux enquêteurs de la Section de recherches  de Colobane de l’arrêter pour l’ouverture d’une enquête judiciaire approfondie. Les cafards trouvés dans la gestion de Ndèye  Khady Guèye ont conduit à son arrestation. Les gendarmes enquêteurs sont tombés sur des noms de personnalités civiles et politiques qui auraient participé au maquillage des fonds du FPE.

Jean Louis DJIBA

Mardi 25 Juin 2013 - 18:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter