Ndèye Soukeye Guèye-Apr Thiès : «Ces guéguerres qui gangrènent l’Apr risquent de … »

Ndèye Soukeye Guèye tire la sonnette d’alarme quant aux risques qui peuvent découler des attaques et contre-attaques de ses camarades de partis. Selon elle, si on ne fait pas ce qu’il faut pour arrêter ces fratricides, c’est leur parti qui va en pâtir, à l’image de ceux qui les ont précédés au pouvoir.



 
«Les guéguerres qui gangrènent l’Apr risquent de se transformer en cancer. Et si rien n’est fait pour mettre un terme à cette tendance, notre parti sera un feu de paille». Cet aveu est de Ndèye Soukeye Guèye, responsable de l’Alliance pour la république à Thiès qui se prononçait sur les guéguerres entre ses frères de parti.
 
Se servant de l’affaire qui oppose Moustapha Cissé Lô à Cheikh Kanté, l’«apériste» avoue ne pas comprendre Cissé Lô : «Pourquoi tant d’acharnement contre un homme qu’on prétend avoir soutenu dans sa carrière ? Est-ce de la jalousie ? Est-ce de la rancune à la suite d’une sollicitation qui n’a pas abouti ? » S’est-elle interrogée. Selon elle si Cheikh Kanté a porté plainte contre le parlementaire, c’est parce qu’: «il a une réputation et un honneur à sauver», affirme-t-elle.
 
 Interpelant le Vice-président de l’Assemblée nationale, elle déclare : «Son rôle historique dans la construction de l’Apr et le leadership du Président Macky Sall devrait pousser Moustapha Cissé Lô à adopter une autre attitude. Il a intérêt à entretenir son image de référence pour les jeunes du Parti. S’il pense nuire à des piliers du dispositif de l’Apr sans nuire au Président de la République, il se trompe lourdement».
 
Mme Guèye regrette que le parlementaire n’ait pas adopté une posture autre que celle décriée : «Moustapha Cissé Lô devrait aider à faire connaitre le bilan du président de la République, s’il en est capable. Malheureusement, on ne l’entend pas sur ce chapitre». 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 16 Septembre 2015 - 16:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter