Ndindy : le maire Cheikh Seck impose une Session budgétaire à huis clos et sous haute surveillance policière



Ndindy : le maire Cheikh Seck impose une Session budgétaire à huis clos et sous haute surveillance policière
Nous vous l’annoncions ce mardi, certains conseillers municipaux de la commune de Ndindy et les populations sont à couteaux tirés avec leur maire, le député socialiste Cheikh Seck. Ils soupçonnent le député maire socialiste de détournement de deniers publics.

Ce mercredi, les populations ont très tôt le matin pris d’assaut les devantures de la mairie en réclamant une reddition des comptes administratif et budgétaire.

Mais c’est sans compter avec le maire de Ndindy qui a imposé un huis clos aux conseillers en refusant l’accès aux publics à la session budgétaire.

Une session budgétaire qui se déroule sous haute surveillance policière.

Les populations et certains conseillers soupçonnent le député maire socialiste de détournement de deniers publics. 


Mercredi 8 Février 2017 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter