Ndongo Diaw- Ige : «Ils traquent Idrissa Seck, Khalifa Sall et Cheikh Bamba Dièye»

L’Inspection générale d’Etat est sur le point de démarrer les audits des mairies de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Guédiawaye entre autres. Mais ces investigations de la part des vérificateurs de l’Etat suscitent chez certains concernés de fortes suspicions quant aux motifs réels de ces audits qui, pour la plupart, visent de potentiels adversaires du président de la République à la prochaine échéance électorale.



Ndongo Diaw- Ige : «Ils traquent Idrissa Seck, Khalifa Sall et Cheikh Bamba Dièye»
Du côté de Cheikh Bamba Dièye, l’on se veut catégorique : «Ils traquent Idrissa Seck, Khalifa Sall, et Cheikh Bamba Dièye qui sont des adversaires sérieux, et qui peuvent chacun en ce qui le concerne constituer une alternative dans les prochaines élections», a déclaré Ndongo Diaw, Secrétaire national chargé des affaires économiques et de la communication du Fsd/Bj. Le responsable du parti de Cheikh Bamba Dièye est d’avis qu’il «est normal de procéder à des audits», mais est «catégoriquement opposé à toute instrumentalisation des organes de contrôle de l’Etat».

A la mairie de Thiès, on n’est pas loin de penser la même chose. En effet, Yankhoba Diattara, l’ancien adjoint d’Idrissa Seck à la tête de la municipalité est d’avis que «ça peut prêter à confusion que de n’avoir ciblé que quelques communes gérées par de potentiels adversaires». Mais le responsable du parti Rewmi refuse tout de même de parler de «soubassements politiques dans cette affaire». «Nous sommes pour le principe de la reddition des comptes. Une commission de vérification est toujours souhaitable dans une gestion pour voir les imperfections et ce qu’il faut éventuellement améliorer. Pour moi, cette inspection ne doit pas faire polémique car c’est une mission normale». Déclare-t-il. Mais M. Diattara affirme qu’il n’a encore reçu de notifications officielles sur ces audits.

Les autorités municipales de la Ville de Dakar n’ont pas encore réagi de façon officielle, même si chez certains partisans de Khalifa Sall, on considère que c’est une  nouvelle étape dans la lutte entamée contre le magistrat de Dakar.

A Ziguinchor, c’est Abdoulaye Baldé qui a reçu les hommes de François Collin, invitant ces collaborateurs à ouvrir toutes les portes aux auditeurs de l’Etat.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 14 Août 2015 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter