Nébuleuse: un parfum de scandale souffle sur la vente des appartements saisis d’Eden Roc



Nébuleuse: un parfum de scandale souffle sur la vente des appartements saisis d’Eden Roc
Un parfum de scandale souffle sur la vente des appartements saisis d’Eden Roc, le projet immobilier de Bourgi condamné pour enrichissement illicite présumé dans le cadre de l’affaire Karim.
 
En effet, l’Etat du Sénégal avait confisqué les appartements de 1A, 5A, 3C, 6A, 7A ainsi que les duplex 6C+7C. Ces biens ont été mutés au nom de l’Etat avant d’être mis en vente. Déjà, les avocats de Bibo ont intenté une procédure pour dénoncer ce procédé d’autant que l’affaire est encore pendante devant les juridictions internationales.

Mais le plus troublant est qu’une opacité générale entoure cette vente pilotée par la direction nationale des domaines. Contrairement à ce que veulent les textes, il n’y a jamais eu un avis de vente publique.
Pire, deux (2) appartements ont été subitement sortis du lot des biens qui devaient être vendus et qui sont désormais au nombre de trois (3). A en croire «Libération», Mamour Diallo qui gère cette transaction est plus que jamais interpellé d’autant plus que Macky Sall a demandé ce que tout se fasse dans la transparence.    


Mardi 2 Mai 2017 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter