Neymar, une virée qui passe mal

Alors que le Barça est à la lutte avec ses deux rivaux madrilènes pour décrocher un nouveau titre de champion d’Espagne, Neymar s’est accordé, ce week-end, une escapade dans une discothèque londonienne forcément mal vue en Catalogne.



Neymar, une virée qui passe mal
Pour sa défense, Neymar pourra évidemment faire remarquer qu’il a vu bien moins grand que certains joueurs du PSG. Alors que Zlatan Ibrahimovic & Cie ont profité de leurs deux jours de repos au lendemain de leur sacre en Coupe de la Ligue face à Lille (2-1) pour filer faire la fête à Las Vegas, le Brésilien s’est en effet contenté d’un aller-retour pour Londres, le temps d’une soirée en discothèque.

Mais si les joueurs parisiens, déjà champions de France et donc vainqueurs de la Coupe de la Ligue, n’ont plus qu’une Coupe de France à décrocher pour conclure leur saison, le 20 mai prochain, les Barcelonais, éliminés de la Ligue des champions par l’Atlético, n’ont plus le droit à l’erreur s’ils veulent conserver leur couronne en Liga. A trois journées de la fin, le Barça, après les trois défaites concédées à la suite au début du mois, ne devance en effet l’Atlético qu’à la différence de buts et le Real ne pointe qu’à une longueur…

Le pacte du vestiaire rompu

Une situation précaire qui avait conduit les cadres du vestiaire, Javier Mascherano, Andres Inesta et Sergio Busquets en tête, à tirer la sonnette d’alarme après le revers enregistré face à Valence le week-end dernier. Charge à leurs partenaires à ne plus se disperser et à rester concentrés sur le terrain et seulement sur le terrain. Mais si Gerard Piqué, rentré dans le rang sur les réseaux sociaux, a parfaitement compris le message, il semble donc en être tout autrement pour Neymar, déjà récemment pointé du doigt pour une escapade au Brésil pour fêter l’anniversaire de sa sœur ou une autre sortie au pays malvenue lors de la dernière trêve internationale.

Et selon Don Balon, cet aller-retour express en Angleterre a beau avoir été validé par le staff catalan, cette incartade londonienne aurait été particulièrement mal perçue par le reste de l’effectif, qui considère en effet que l’attaquant brésilien a rompu le pacte du vestiaire. Et il n’y a pas que les joueurs catalans à l’avoir mauvaise. Les dirigeants blaugrana vivraient ainsi ce nouvel épisode comme une provocation de plus alors que discussions au sujet de sa prolongation de contrat se poursuivent…

football.fr

Mardi 26 Avril 2016 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter