Nice : un Sénégalais tue ses deux enfants et tente de se suicider

Pape Mansour et Mahomet Doudou, deux enfants âgés de deux (2) à cinq (5) ans ont été retrouvé morts, dans l’après-midi du jeudi dernier à Nice, près de leur père, Pape Arouna, Sénégalais d’origine, blessé par arme blanche.



 Les corps des deux victimes ont été retrouvés dans un appartement de Nice, situé à la rue Rouget de l’Isle, un quartier populaire niçois proche du centre. Les enquêteurs ont été alertés vers 18 h 45 et on constatés les corps sans vie des deux enfants et un homme blessé à l’arme blanche.


 Après avoir ouverte une enquête, la police a confirmé que « l’homme de 55 ans aurait tué ses deux fils avant de tenter de se donner la mort… », selon une source qui indique que la mère des enfants avait quitté un jour auparavant le domicile conjugal après une dispute avec son mari.  De retour, le lendemain (jeudi), Sekhana, 34 ans, femme du mis en cause et mère de deux victime, « aurait alors aperçu par la fenêtre les corps inanimés de ses enfants ».


Celle-la, dans un état de choc épouvantable, n’a pas été entendue. Seul le fils aîné issu d’un premier lit du père de famille (Pape Arouna) a pu livrer un témoignage dans la nuit suivant les faits. Une autopsie sera  pratiquée pour, la semaine prochaine, afin de déterminer les causes de leur mort. Une seule certitude selon le journal "le populaire", ils n’ont pas été tués à laide d’une arme blanche ou d’une arme à feu. 


Lundi 31 Mars 2014 - 16:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter