Niger: Coup de force manqué, plusieurs membres de l'opposition en garde à vue

Le secrétaire général adjoint du bureau politique du parti d'opposition MNSD a été remis en liberté, a-t-on appris Arrêté pour avoir mis en doute l’existence d’un complot contre le pouvoir, Ibrahim Hamidou a été libéré. Mais cette décision est contestée par le bureau du procureur qui a décidé de faire appel.



Niger: Coup de force manqué, plusieurs membres de l'opposition en garde à vue
Selon lui, les propos de l’opposant lors d’un débat télévisé auraient sapé le moral de l'armée.
Le Président Mahamadou Issoufou avait annoncé qu’un coup d’Etat  avait été déjouée mais l’opposition, réservée avait réclamé les preuves de ces affirmations.

Neuf officiers de l'armée nigérienne et plusieurs membres de l’opposition ont interpellés à la suite de ce coup de force manqué.
Parmi les civils figurent, l'ancien maire de Niamey, Oumarou Dogari, et l'ex-ministre Issoufou Issaka, deux membres du parti de l'ancien président de l'Assemblée nationale Hama Amadou, Moden Fa Lumana.

Selon leurs proches, ils ont été interrogés sur leur rapport avec le général Salou Souleymane qui fait partie des neuf militaires arrêtés mi-décembre pour tentative de coup d'Etat.
Elu en 2011, le Président Mahamadou Issoufou brigue un deuxième mandat à l’occasion de l’élection présidentielle prévue en février prochain.
source:koaci.com

Dior Niang

Mercredi 6 Janvier 2016 - 09:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter