Niger : fin du boycott du parlement

L'opposition a décidé de rejoindre le nouveau parlement mais ne reconnait toujours pas la victoire du président Issouffou. C'est la fin d'un boycott de trois semaines



La Copa 2016 (coalition pour une alternance en 2016) annonce avoir décidé de recadrer son combat à l'intérieur de l'assemblée. Elle compte 53 députés sur 171.

Elle réaffirme ne pas reconnaitre la légitimité du président Issoufou Mahamadou qu'elle qualifie d'usurpateur à l'issue de la présidentielle controversée du 20 mars dernier.

Cette décision est un choix stratégique, selon le porte-parole de la Copa 2016 Ousseyni Salatou.

"Dans le souci de limiter les dégâts d'une gouvernance chaotique, la Copa 2016 préoccupée par la situation délétère de notre pays décide de mettre fin à la suspension de la participation de ses représentants à l'assemble nationale, à la Céni et ses démembrements," a déclaré Ousseyni Salatou devant plusieurs militants.

Les opposants se disent toujours déterminés "à combattre le régime jusqu'à la reconnaissance de la légitimité populaire conforme à la volonté des urnes".

Elle exige également la libération des opposants détenus dont une dizaine de parlementaires.

C'est la première sortie médiatique des opposants depuis l'investiture du président Issoufou le 02 avril 2016 et moins d'une semaine après la formation d'une équipe gouvernementale de 41 membres.

L'opposition a refusé de participer à ce gouvernement malgré la main tendue du président.

Source: BBC Afrique 



Lundi 18 Avril 2016 - 07:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter