Niger : la Libye demande à nouveau l'extradition de Saadi Kadhafi

Le Premier ministre libyen Ali Zidane vient de passer deux jours à Niamey, une visite lors de laquelle il a demandé de nouveau au Niger d'extrader Saadi Kadhafi, l'un des fils de l'ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Mais le gouvernement nigérien, qui l'accueille depuis septembre 2011, a indiqué n'avoir pris aucune décision sur son sort.



Saadi Kadhafi posant devant le portrait de son père
Saadi Kadhafi posant devant le portrait de son père

Les relations entre le Niger et la Libye sont liées au sort de Saadi Kadhafi et ses camarades réfugiés à Niamey. C’est en ces termes voilés que le Premier ministre libyen Ali Zidane, s’est exprimé.

En effet, Saadi Kadhafi et les généraux Abdallah Mansour, Ali Kana et leurs 140 collaborateurs constituent selon les Libyens une véritable menace pour leur pays d’où le renouvellement de la demande d’extradition libyenne. Si les deux généraux sont libres de leurs mouvements à Niamey, il n’en est pas de même pour Saadi Kadhafi devenu depuis quelques temps difficile à gérer, dit-on.

Pour avoir bafoué les règles de l’hospitalité, Saadi Kadhafi tient à fâcher les autorités nigériennes. Il fait l’objet depuis quelques semaines déjà de mesures exceptionnelles, privé de déplacements et de communications. Même les visites d’amis lui sont interdites.

Actuellement, Kadhafi Junior vit très mal cette situation. A plusieurs reprises, il a observé des grèves de la faim mais sans suite allant jusqu’à qualifier certains membres du gouvernement nigérien de méchants pour ne l’avoir pas aidé à retrouver sa liberté d’aller et venir dans la capitale.
Source: RFI

Dépêche

Jeudi 13 Décembre 2012 - 10:29


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter