Niger: le village d’Abadam bombardé par un avion non identifié

Au Niger, le village nigérien d’Abadam a été bombardé, mardi 17 février, dans l’après-midi, par un avion non identifié. Une trentaine de personnes ont été tuées par les déflagrations et plusieurs blessés évacués sur Diffa, ce mercredi. L'envoyé spécial de RFI est à Bosso, à une dizaine de kilomètres d’Abadam.



C’est vers 16h00, mardi après-midi, Le 17 février, que le village d’Abadam a reçu la déflagration venant d’un avion que beaucoup d’habitants, joints sur place, ont identifié comme un avion nigérian. En tout cas, les Tchadiens et Nigériens, avec lesquels nous nous trouvons, ont indiqué n’avoir pas mené d’activités sur la zone, mardi. Le Nigeria lui aussi dément avoir bombardé.

Toujours selon des sources jointes sur place, il y a eu 37 morts enterrés ce mercredi matin et plusieurs blessés ont été transportés en direction de Diffa. Une patrouille de l’armée nigérienne a été dépêchée sur place.

Ici, à Bosso, on rappelle que le village d’Abadam, situé sur la frontière, fait face à un autre village nigérian qui porte le même nom et, selon de sources militaires, les éléments de la secte islamiste Boko Haram s’y regroupent régulièrement. On se demande alors s’il ne s’agit pas d’une méprise de l’armée nigériane qui cherchait à tirer sur un regroupement des islamistes.

Nous n’en savons pas plus pour le moment. L’enquête en cours devrait permettre d’en savoir plus. 


Rfi.fr

Jeudi 19 Février 2015 - 00:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter