Niger: nouvelle attaque meurtrière de Boko Haram dans la région de Diffa

La zone de Bosso, dans la région de Diffa, au Niger, a de nouveau été prise pour cible par Boko Haram, ce mardi 31 mai au soir. Les insurgés ont lancé un raid sur le village de Yébi, où vivent des milliers de déplacés et de réfugiés. Au moins 6 civils ont été tués et plusieurs blessés. Après celle du 19 mai dernier, c'est la deuxième attaque contre ce village situé sur la frontière avec le Nigeria.



Une quarantaine d'assaillants ont attaqué Yébi vers 22h, mardi 31 mai, selon une source officielle. L'armée nigérienne est ensuite intervenue et les combats ont duré jusqu'à 4h du matin. Vendredi 27 mai, des affrontements se sont déroulés non loin de là, dans la ville garnison de Bosso, entre soldats nigériens et insurgés.
 
Des milliers de déplacés et de réfugiés se sont installés à Yébi à partir de février 2015 pour fuir les attaques de Boko Haram dans la région. Aujourd'hui, 14 000 personnes vivent aux côtés des 3 000 habitants de ce village de pêcheurs. Yébi est un lieu important pour le commerce dans la zone. Boko Haram voudrait-il en prendre le contrôle? C'est ce que redoutent des sources locales.
 
Les récentes attaques entrainent en tout cas de nouveaux mouvements de populations. Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) confirme que des déplacements importants de personnes sont en cours, cette fois de Yébi vers Bosso, à moins de 5 kms de là.


Source: Rfi.com

Aminata Diouf (Stagiaire)

Vendredi 3 Juin 2016 - 08:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter