Niger: que s'est-il passé sur la base aérienne de Niamey?

Au Niger, on ne sait toujours pas combien de personnes ont été arrêtées depuis le début de la semaine dans le cadre du complot contre l’Etat officiellement révélé jeudi soir par le président Issoufou. Le chef de l’Etat n’a pas donné le nombre de personnes arrêtées ni leur nom. Que s’est-il joué sur la base de Niamey ?



Selon les informations de RFI la base aérienne de Niamey a bien été le théâtre en début de semaine d’un différend entre deux hauts gradés, le colonel Boulama, chef d’état-major de l’armée de l’air, et le lieutenant-colonel Dan Haoua, patron de la base aérienne.
L’incident a eu lieu quand le premier a donné l’ordre au second de faire décoller des hélicoptères de combat pour Diffa, à l’est du pays. Le militaire aurait alors refusé de s’exécuter en invoquant un problème de maintenance.

De sources concordantes, la garde présidentielle se serait alors déployée sur la base pour protéger les appareils. Dans la foulée, le patron de la base aérienne a été arrêté et les hélicoptères ont décollé pour Diffa.

Pourquoi le lieutenant-colonel Dan Haoua, sorti de l’Ecole de guerre de Paris en juillet a-t-il refusé d’obtempérer ? L’attitude du patron de la base aérienne a en tout cas manifestement été jugée plus que suspecte puisqu’elle a entraîné son arrestation, celle aussi de plusieurs officiers supérieurs et l’annonce jeudi soir par le président Issoufou qu’un coup d’Etat venait d’être déjoué.
source:rfi.fr

Dior Niang

Samedi 19 Décembre 2015 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter