Nigeria: bousculade mortelle lors d’un concours de recrutement

Une bousculade dans un stade à Abuja, au Nigeria, a fait ce samedi 15 mars au moins 7 morts et des dizaines de blessées. Le stade, qui accueillait un concours de recrutement de la fonction publique, était plein à craquer.



Le stade national d'Abuja où se tenait, ce samedi 15 mars, un concours de recrutement dans la fonction publique.
Le stade national d'Abuja où se tenait, ce samedi 15 mars, un concours de recrutement dans la fonction publique.

La bousculade s'est produite quand plusieurs milliers de candidats ont tenté d'accéder au centre du stade pour s'inscrire à ce concours de recrutement de fonctionnaires. Le stade national où il avait lieu a une capacité importante, 60 000 places, mais une seule de ses entrées était ouverte, selon les témoins.

Le mouvement de foule a provoqué la mort de 7 personnes et plusieurs dizaines de blessés. Contacté par RFI, le porte-parole de l'hôpital Tayo Haastrup confirme ces chiffres. Trente-trois personnes seraient encore hospitalisées ce samedi soir, mais pour des blessures légères. Leur état est stable et n'inquiète pas le corps médical. Faute de place, certains blessés ont également été envoyés vers d'autres établissements, a encore indiqué Tayo Haastrup.

L'affluence lors de cette opération de recrutement, et la bousculade qu'elle a provoquée, pose la question de la situation de l'emploi au Nigeria. Avant d’être lancé, ce concours avait déjà donné lieu à un débat sur le chômage des jeunes. Malgré la croissance économique du pays, qui devrait dépasser les 7% en 2014, près de 40% des jeunes de moins de 25 ans sont sans emploi, selon les chiffres du bureau national des statistiques.


Dépêche

Dimanche 16 Mars 2014 - 02:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter