Nigeria : huit personnes abattues par Boko Haram

Des hommes armés de Boko Haram auraient abattu huit personnes mercredi soir dans le village de Pompomari dans l'État de Borno, au nord-est du Nigeria.



Un soldat nigérien patrouille près de Maiduguri, dans le nord de l'État de Borno, le 5 juin 2015. © Quentin Leboucher/AFP
Un soldat nigérien patrouille près de Maiduguri, dans le nord de l'État de Borno, le 5 juin 2015. © Quentin Leboucher/AFP

« Les hommes armés, dont on pense qu’ils font partie de Boko Haram, sont arrivés dans notre village vers 21h (20h GMT) hier et ils ont tué huit personnes », a déclaré, jeudi 23 juillet, Umar Goni, un habitant du village. Yuram Bura, un milicien qui combat Boko Haram aux côtés de l’armée, a confirmé l’attaque et le bilan.

Les assaillants se seraient dirigés vers la maison du chef du village, absent à ce moment-là. « Ils ont tué son fils, puis ils ont attaqué la maison d’un milicien », tué avec ses deux fils, a précisé Umar Goni. « Ils ont aussi tué un autre milicien chez lui. Puis ils se sont rendus dans une maison qui abritait des déplacés de précédentes attaques de Boko Haram […] et ils ont abattu trois personnes », a-t-il poursuivi.

Une attaque similaire début juillet 

Au début du mois de juillet, le village de Miringa, situé à un kilomètre de Pompomari, a été le théâtre d’une attaque similaire. Des islamistes ont exécuté 11 hommes accusés d’avoir refusé de rejoindre Boko Haram.

Le président nigérian, qui a fait de la lutte contre Boko Haram sa priorité, fait face à une vague de violence sans précédent depuis son investiture le 29 mai dernier. En un mois et demi, plus de 700 personnes ont péri dans des attentats au Nigeria.


Jeune Afrique

Jeudi 23 Juillet 2015 - 17:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter