Nigéria : la fille enlevée retrouvée

Les recherches avaient débuté dimanche après la publication d’un article sur l’enlèvement présumé de la jeune fille ce qui avait déclenché une vague de mobilisation sur les réseaux sociaux pour sa libération.



Il y a eu plus de 50 000 tweets utilisant le mot clef #FreeEse soit libérez Ese depuis dimanche pour inciter les autorités à sauver l’adolescente rapidement.
D’après sa famille, elle avait été enlevée dans l’Etat de Bayelsa dans le sud du pays en août par un homme qui l’avait forcé à se convertir à l’Islam avant de l’épouser dans la ville de Kano dans le nord du Nigéria.
Mais l’homme nie avoir agi contre la volonté de l’adolescente.

Le ravisseur présumé est un client de longue date de la mère d’Ese qui vend de la nourriture.

Cette affaire a provoqué un débat sur les mariages forcés et les enfants épouses au Nigéria.
D’après l’ONU, plus d’une fille sur trois se marie avant l’âge de 18 ans, la plupart du temps dans des familles pauvres des zones rurales d’Afrique.

Source: BBC Afrique


Mercredi 2 Mars 2016 - 05:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter