Nigeria:le parlement adopte le budget

Le parlement du Nigeria a adopté pour l'année 2016 un budget record de 30 milliards de dollars. Il y a une augmentation des dépenses publiques de 20%, financée en partie par des emprunts.



Ce budget présenté en décembre par le président Muhammadu Buhari prévoit des dépenses record pour stimuler la croissance au Nigeria, pays pétrolier durement touché par la chute des prix du brut.
 
Le Président nigérian veut investir dans les routes, dans l'énergie électrique et surtout diversifier l'économie pour moins dépendre du pétrole. Il a dû retirer le document un mois plus tard, pour faire des rectificatifs après une nouvelle baisse des prix du pétrole. Dans le budget modifié adopté par le parlement, le déficit a augmenté de 15 milliards de dollars.
 
L'adoption au parlement avait également été retardée car de grossières erreurs ont été décelées dans le projet de budget. Selon une organisation nigériane qui œuvre pour plus de transparence, l'action publique a signalé que dans le budget les mêmes dépenses de véhicules, d'ordinateurs et de meubles apparaissaient à 24 reprises, le tout pour un montant total de 46,5 milliards de nairas. Une porte ouverte à la corruption selon cette ONG.
 
Les cours mondiaux du pétrole ont chuté de 70% depuis 2014, privant le Nigeria, premier producteur de brut du continent, de sa principale source de revenus et faisant dégringoler à la fois la croissance et la monnaie locale, le naira. Le président Muhammadu Buhari, élu il y a un an, a fait de la lutte contre la corruption un des principaux axes de sa politique. En février dernier, le ministère des Finances a supprimé quelque 20.000 fonctionnaires "fantômes" et réalisé ainsi plusieurs millions de dollars d'économies mensuelles.

Source: BBCafrique
 

Aminata Diouf(stagiaire)

Jeudi 24 Mars 2016 - 08:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter