Nigéria : le président Buhari inaugure le 1er Train à Grande Vitesse de l’Afrique de l’Ouest

Le Nigéria, première puissance économique du continent africain, aime faire les choses en grand. Après ses ambitions spatiales, le pays vient de lancer sa première ligne de Train à Grande Vitesse. En effet, le président nigérian Muhammadu Buhari (photo) a procédé ce mardi 26 juillet à l’inauguration officielle du premier TGV du Nigéria et aussi le premier en Afrique de l’Ouest.



Nigéria : le président Buhari inaugure le 1er Train à Grande Vitesse de l’Afrique de l’Ouest
Ce projet initié sous le mandat de l’ancien président nigérian Jonathan Goodluck a été rendu possible grâce à un prêt d’un montant de 849 millions $ contracté auprès d’une banque chinoise.

Cette infrastructure va désormais renforcer le trafic ferroviaire au Nigéria. Roulant à une vitesse maximale de 150km/h, ce TGV reliera pour l’instant Abuja, la capitale, à la ville de Kaduna située au nord-ouest du pays. « La mise en service du train Abuja-Kaduna offre une alternative viable pour le transport entre la capitale fédérale et l’Etat de Kaduna, un couloir au potentiel important pour les industries, les activités agricoles et la circulation des personnes, » a commenté le président nigérian.

S’il offre la rapidité, le TGV n’est généralement pas à la portée de toutes les bourses. Mais les autorités nigérianes ont décidé de le rendre plus accessible. Ainsi, le coût du ticket pour un voyageur de première classe est de 2 euros (1300 FCFA) et de 1,50 euro (975 FCFA) pour celui de seconde classe.
Les autorités nigérianes envisagent d’élargir prochainement le réseau TGV à d’autres villes du pays. 

Khadim FALL

Mercredi 27 Juillet 2016 - 14:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter