Nigeria: les combats entre l’armée et Boko Haram provoquent la fuite de milliers d’habitants

Depuis la semaine dernière, plus de 5 000 Nigérians ont fui leur pays suite à de nouveaux affrontements entre l'armée nigériane et le groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays. Au Niger et au Cameroun, ces réfugiés sont accueillis par les habitants, les équipes du Haut commissariat aux réfugiés et par des organisations humanitaires. Selon Fatoumata Lejeune Kaba, porte-parole du HCR, ils ont besoin d'être soutenus logistiquement et psychologiquement, d'autant que la plupart d'entre eux ne sont pas près de rentrer dans leur pays.



Des policiers nigérians, à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, au Nigeria, lors d'une opération contre Boko Haram en juin 2013. AFP PHOTO / Quentin Leboucher
Des policiers nigérians, à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, au Nigeria, lors d'une opération contre Boko Haram en juin 2013. AFP PHOTO / Quentin Leboucher
Fatoumata Lejeune Kaba

Porte-parole du HCR

La plupart des réfugiés du Nigeria sont des femmes et des enfants qui ont fui à cause des combats et sont venus pratiquement sans rien. […] Ils viennent dans des zones où il n’y a pas forcément d’installations sanitaires, d’eau potable et c’est là où nous intervenons.

63___nigeria_son_hcr_fatoumata_lejeune_kaba.mp3 63_-_NIGERIA_SON_HCR_FATOUMATA_LEJEUNE_KABA.mp3  (435.74 Ko)



RFI

Dimanche 26 Janvier 2014 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter