Nigeria: les écrivains dénoncent les législations anti-gays

La promulgation le mois dernier au Nigeria d'une loi prévoyant dix ans de prison notamment pour toute personne affichant son homosexualité avait déjà poussé l'écrivain kenyan Binyavanga Wainana à faire son coming out pour dénoncer les législations anti-gays en Afrique. Cette semaine c'était au tour d'une autre figure de la littérature africaine d'élever la voix : la jeune nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.



Chimamanda Ngozi Adichie s'interroge: en quoi l'homosexualité est-elle un crime?
Chimamanda Ngozi Adichie s'interroge: en quoi l'homosexualité est-elle un crime?

« Appelons-le Sochukwuma... Il était fin et souriant, et dès l'école primaire, nous savions qu'il n'était pas comme les autres garçons »... c'est sur ces mots que commence le texte publié cette semaine par Chimamanda Ngozi Adichie sur un site d'information nigerian en ligne.

Lauréate de plusieurs prix de littérature anglophone, elle poursuit en substance : au collège, des garçons de sa classe ont tenté de jeter Sochukwuma du deuxième étage, ils le qualifiaient d'homo, se moquaient de ses manières efféminées et demandaient, « mais pourquoi ne peut il pas être comme tout le monde ?»

« La réponse, c'est qu'on ne sait pas », écrit encore Chimamanda Ngozi Adichie. Les nouvelles lois criminalisant l'homosexualité sont populaires au Nigeria, mais elles sont « injustes », dit la jeune auteure. « Un crime fait des victimes ; en quoi l'homosexualité est elle un crime ? », s'interroge-t-elle, rejetant l'association, souvent faite, entre homosexualité et influence occidentale : « Sochukwuma était né au Nigeria de parents d'ethnie Igbo, comme ses grands-parents et arrières-grands-parents. Nous connaissons tous des gens comme lui, ils ne sont pas moins Africains que nous ».

Avant Chimamanda Ngozi Adichie, un autre artiste nigerian mondialement connu, Seun Kuti a dénoncé ces nouvelles lois anti gays au Nigéria. « C'est un combat pour la liberté de tous, et pas seulement des homosexuels », clame le plus jeune fils de Fela.


Rfi.fr

Dimanche 23 Février 2014 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter