Nigeria: nouvelles exactions de Boko Haram dans l’Etat de Borno

Au Nigeria, c'est le village de Najba, dans l’Etat de Borno, qui a été incendié par les jihadistes dans une nouvelle attaque meurtrière menée mardi. Selon des témoins, on dénombre au moins 68 morts dans ce nouveau raid. Par ailleurs, le groupe islamiste a rassemblé des troupes dans la localité de Gwoza, également dans l'Etat de Borno, et a exécuté de nombreux habitants.



Les insurgés de Boko Haram ont exécuté des dizaines d’hommes devant leurs épouses, selon des témoins cités par l’AFP.

D’après nos sources, des survivants qui ont réussi à s’échapper, ont gagné la ville de Galma, au Cameroun, après six heures de marche.

Les insurgés ont pris le contrôle de Gwoza au mois de juin, après avoir mené plusieurs attaques particulièrement sanglantes sur cette ville du sud de l’Etat de Borno, au pied des montagnes Mandara et proche de la frontière avec le Cameroun.

On se souvient aussi qu’Abubakar Shekau, chef de Boko Haram, avait déclaré, dans une vidéo diffusée en août, qu’il souhaitait établir un califat à Gwoza. Selon nos informations, seuls les civils prêts à obéir aux règles édictées par les insurgés étaient restés dans la ville. Tous les éleveurs chrétiens de la région ont ainsi quitté la zone, il y a des mois, pour trouver refuge à Maiduguri, dans les Etats de Yobé et de l’Adamawa ou encore au Cameroun.


Rfi

Vendredi 6 Mars 2015 - 10:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter