Nigeria: regain de violence entre bergers peuls et fermiers dans l'Etat de Benue

Quatre-vingt-un fermiers ont été tués dans l'Etat du Benue des suites d'attaques de bergers peuls présumés. Et la tension est de nouveau à vif dans cet Etat agricole au centre du Nigeria. Au cœur du conflit, l'accès aux ressources hydrauliques et aux pâturages.



Après une relative accalmie en juin, la situation ne cesse de se détériorer dans le Benue. Des attaques contre des fermiers ont eu lieu dans une dizaine de communautés. Et le gouverneur de l'Etat se sent démuni face à ces nouvelles tensions.
 
« Nous avons fait appel aux agences de sécurité. Nous les avons soutenues dans leur mission de restauration de la paix et de l'ordre. Malheureusement jusqu'à ce jour, aucun militaire ou policier n'est venu me voir pour me rapporter que des bergers et des milices ont été arrêtés », a déclaré Samuel Ortom au micro de nos confrères de Channels TV.
 
De son côté, Moses Yamu, le porte-parole de la police de l'Etat de Benue, affirme que la situation est sous contrôle. Selon lui, des agents des forces de sécurité ont été déployés dans les zones touchées par les tueries.
 
Sur le terrain, la Macban, l'association de soutien aux bergers peuls, se dit inquiète. Garus Gololo, le coordinateur de l'antenne locale, s'engage « à aider les autorités à retrouver la trace de ces assaillants ».


Source: Rfi.fr


Mardi 12 Juillet 2016 - 07:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter