Nigeria: un candidat pour l'opposition

Le principal parti d'opposition, le All Progressives Congres (APC), doit désigner son candidat à la présidentielle lors d'une convention.



Arrivé au pouvoir en 1983 par un coup d'Etat, Mohamad Buhari avait été déposé moins de deux ans plus tard.
Arrivé au pouvoir en 1983 par un coup d'Etat, Mohamad Buhari avait été déposé moins de deux ans plus tard.

L'ancien chef de l'Etat Mohamad Buhari, qui dispose d'un soutien populaire de taille est favori.

Arrivé au pouvoir en 1983 par un coup d'Etat, il avait été déposé moins de deux ans plus tard.

Le scrutin est annoncé comme l'un des plus disputés depuis la fin du régime militaire en 1999.

Depuis cette nuit, 8000 délégués votent au stade national de Lagos, la capitale économique, pour le candidat de leur choix.

Corruption et Boko Haram

Au Nigeria, beaucoup perçoivent la corruption comme la cause profonde de la pauvreté et des dysfonctionnements du pays.

L'administration de Goodluck Jonathan a été impliquée dans plusieurs scandales de corruption liés au pétrole.

Et le pouvoir du président en exercice, un chrétien du sud, a également été fragilisé par l'insurrection des islamistes de Boko Haram.

Le Parti démocratique populaire (PDP), au pouvoir, tient d'ailleurs sa convention ce jeudi.

Goodluck Jonathan a déjà été approuvé par son bureau politique en tant que candidat unique du parti.

La candidature de l'actuel chef d'Etat pour un second mandat a choqué les élites du nord, qui l'accusent d'avoir renié un accord tacite selon lequel le pouvoir doit tourner entre le nord et le sud tous les deux mandats.


BBC Afrique

Jeudi 11 Décembre 2014 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter