Nigeria : une ministre serait impliquée dans un scandale de corruption pour l'achat deux limousines

L'affaire est révélée par la diaspora nigériane aux Etats-Unis, et provoque un séisme médiatico-politique à Lagos. Stella Oduah, la ministre nigériane de l'Aviation, aurait déboursé un peu moins d'un million et demi de dollars de son ministère pour s'offrir un caprice, deux BMW 760 Li, deux limousines blindées. Pour la diaspora nigériane aux Etats-Unis, «ce gaspillage irresponsable des deniers de l'Etat équivaudrait ailleurs à un suicide politique. Mais au Nigeria, ce type de comportement est accepté ». Il faut dire que 60% de la population vit avec moins d'un dollar par jour.



Stella Oduah
Stella Oduah
L'affaire dérange, mais la ministre ne se dégonfle pas. Elle justifie son achat par l'insécurité qui règne dans son pays. Car Stella Oduah est une miraculée au Nigéria. Elle a déjà survécu à plusieurs tentatives d'assassinat. Dès sa nomination en juillet 2011 au ministère de l'Aviation, elle veut mettre fin à tout trafic dans le secteur et déclare la guerre à ce qu'elle considère comme des « cercueils volants », les avions.
 
La réaction des barons du transport aérien ne tarde pas. Selon ses proches, ils lui proposent un million de dollars pour qu'elle se calme. Mais elle refuse. Ils lui envoient alors des lettres de menace et des mauvais messages.
 
Lorsque ces menaces sont mises à exécution, plusieurs membres de sa famille sont victimes de tentative d'enlèvement. Mais elle sera visée par des tueurs à gages. Le commanditaire principal, un homme à la fortune colossale qui bénéficie de mille protections au sein de l'appareil judiciaire et des forces de l'ordre. Arrêté à plusieurs reprises, il a toujours recouvré la liberté.
 
En tous cas, depuis la révélation de l'affaire, de nombreux responsables de la société civile réclament de la ministre qu'elle retourne les voitures au vendeur et qu'elle restitue les fonds à l'Etat. Certains demandent même sa démission.

Source : Rfi.fr

 

Dépéche

Vendredi 25 Octobre 2013 - 10:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter