Nkurunziza assure que «la paix et la sécurité règnent au Burundi»

Les élections législatives et communales au Burundi sont reportées d'une semaine, a décidé le président Pierre Nkurunziza pour répondre aux demandes de l'opposition et de la communauté internationale. Dans une allocution à la radio-télévision nationale mercredi soir, le président Pierre Nkurunziza a assuré que ces élections se dérouleront « dans la paix ». Il a aussi mis en garde la presse locale comme internationale, leur reprochant d’attiser les manifestations.



Dans son nouveau message à la nation, le troisième depuis la tentative de coup d’Etat  il y a une semaine, Pierre Nkurunziza promet que les élections vont se dérouler dans la paix et la tranquillité au Burundi. Ces manifestations qui visent à l’empêcher à briguer un troisième mandat et qui durent depuis plus de trois semaines, le président burundais les a balayées d’un revers de la main. « La paix et la sécurité règnent au Burundi », a lancé Nkurunziza en expliquant que ce mouvement de protestation qu’il qualifie d’insurrection ne touche que quatre quartiers de la capitale sur les plus de 3 000 collines et quartiers du Burundi. Cela signifie, aux yeux de Pierre Nkurunziza, que la paix et la sécurité règnent sur 99,9 % du territoire burundais.

Il s’en est ensuite pris aux médias burundais et étrangers. Il a mis en garde les médias locaux et internationaux « qui tenteraient de diffuser des informations de nature à semer la haine et la division entre Burundais et à jeter le discrédit sur le Burundi ou encourager des mouvements d'insurrection surtout pendant cette période électorale ». La majorité des médias privés du Burundi a été détruite  lors de la tentative de coup d’Etat. Seule la Radio-télévision nationale du Burundi (RTNB), sur laquelle le président s'est exprimé mercredi soir, et la radio de l'Eglise catholique émettent toujours.


Rfi.fr

Jeudi 21 Mai 2015 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter