Noël dans le monde: le partage avant tout!

En France, les vacances de Noël sont aussi l'occasion pour des milliers de jeunes collégiens de découvrir le monde du travail, par le biais de stages dans les entrerprises. Cette année, Auriane Barthère, Charly Alizadeh et Gaël Gallois, ont ainsi partagé pendant quelques jours le quotidien de la rédaction multimédia de RFI. Ils en ont profité pour faire le tour du monde des festivités de Noël, et vous proposer ici leurs découvertes.



Le Père Noël, figure incontournable de Noël Getty Images/Dieter Spears
Le Père Noël, figure incontournable de Noël Getty Images/Dieter Spears

Le début de la période de Noël commence quand s’achève Thanksgiving, le troisième jeudi de novembre. Dans les familles, on raconte aux enfants la légende de Santa Claus et on chante les fameux chants de Noël. Une ambiance généreuse et bienveillante s’installe dans le pays. Pour le repas de Noël, on favorisera plutôt le bœuf à la dinde, déjà dégustée lors de Thanksgiving. On servira également du « lait de poule », une boisson à base de jaune d’œuf, de lait, de cannelle et de rhum, qui donne chance et prospérité.

  • Au Canada

La plupart des traditions canadiennes proviennent d’Europe. cependant, le lait et les biscuits laissés près de la cheminée pour le Père Noël sont à compter au rang des coutumes canadiennes.

  • Au Mexique

Les festivités de Noël débutent fréquemment le jour de la Vierge Guadalupe, le 12 décembre. Ces festivités prennent communément fin le 6 janvier, le jour de l’arrivée des Rois Mages. Durant cette période, les Mexicains se réunissent pour dîner, danser et dresser des banquets. Noël est avant tout une fête familiale et religieuse très importante. Elle est précédée par neuf jours de fêtes traditionnelles pour rappeler le périple des neuf jours de Joseph et de la Vierge Marie, juste avant la naissance du Christ.

  • En Colombie

Les festivités de Noël débutent le 7 décembre. Le soir de ce jour, tout le monde participe à l’illumination des habitations et des lieux publics. Pendant neuf jours, du 16 au 24 décembre les Colombiens se réunissent en famille ou alors entre amis autour d’une crèche. A ce moment-là, les enfants lisent des prières. Le jour du 24 décembre, dans les églises, on reconstitue les scènes de la nativité.


Vue des installations lumineuses de Noël, le long de la rivière Medellin. (Photo by Marco Aurelio/LatinContent/Getty Images)
Vue des installations lumineuses de Noël, le long de la rivière Medellin. (Photo by Marco Aurelio/LatinContent/Getty Images)
  • En Argentine

Etant un pays majoritairement catholique, la tradition religieuse de la fête de Noël est considérée avec importance en Argentine. Ainsi, la plupart des familles préparent cet événement avec la confection d'une crèche et la décoration du sapin de Noël.

  • En Chine

La fête de Noël a été introduite en Chine au début du XXe siècle, par des missionnaires et des étudiants étrangers. La veille de Noël, ils dînaient avec des amis ou de la famille, chantaient des chansons de Noël, dansaient, et les chrétiens allaient à l’église pour la messe de minuit. Cette situation a duré jusqu’à la Révolution culturelle, qui y a mis un terme. Il a fallu attendre la politique d’ouverture pour que Noël revienne dans la société chinoise. Et désormais, il ne s'agit plus seulement de la fête traditionnelle : les commerçants font des soldes, des vitrines et des publicités abondent dans les lieux publics et les rues sont décorées. 

  • En Inde

Noël, en Inde, est un mélange de traditions propres et de traditions d'autres pays. Seule une minorité des Indiens fêtent Noël. Ici, le manguier ou le bananier orné de boules de Noël remplace le sapin. Le matin de Noël, on offre un citron au chef de la famille et on prend un repas servi en plein air. Un grand feu de joie est allumé à la tombée de la nuit. Le lendemain matin, les bambous sont décorés de petits cadeaux pour les enfants. La fête de Noël est clôturée par un grand feu d´artifice auquel toute la commune est invitée.


Enfants vêtus de costumes de père Noël autour d'une petite fille habillée comme la Vierge Marie lors des célébrations de Noël dans une église dans la ville indienne de Chandigarh . REUTERS/Ajay Verma
Enfants vêtus de costumes de père Noël autour d'une petite fille habillée comme la Vierge Marie lors des célébrations de Noël dans une église dans la ville indienne de Chandigarh . REUTERS/Ajay Verma
  • En Turquie

Noël ne se fête pas de manière traditionnelle en Turquie. On peut cependant acheter un sapin dans tous les grands supermarchés avant Noël. Les rues, les magasins et les maisons sont aussi décorés, mais les 24 et 25 décembre ne sont pas fériés. La véritable fête a lieu le 31 décembre, pour la nouvelle année.

  • Au Japon

Noël est, au Japon, une fête plutôt commerciale que chrétienne. Les religions majeures dans le pays sont le shintoïsme et le bouddhisme. Le 25 décembre n’y est donc pas férié. Cette fête est l’occasion de déclarer, le 24 au soir, son amour à la personne que l’on aime. Un garçon qui invitera une fille à passer Noël avec lui fera ainsi sous-entendre qu’elle lui plaît. Le Noël japonais a un côté romantique, proche, finalement, d'une sorte de Saint-Valentin. Le 24 au soir, les parents posent tout de même un cadeau sur le lit des enfants.


Décorations de Noël dans les rues de Tokyo, 5 décembre 2013. Kiyoshi Ota/Bloomberg via Getty Images
Décorations de Noël dans les rues de Tokyo, 5 décembre 2013. Kiyoshi Ota/Bloomberg via Getty Images
  • En République démocratique du Congo

Les fêtes durent toute la semaine de Noël. Sur les sapins ou les eucalyptus, les familles accrochent de petits jouets pour les enfants. Le 24 décembre, on se rend à l'église où l'on célèbre la messe. A l'issue de celle-ci vient une veillée. Les repas, pris en plein air, sont composés de feuilles de manioc, de riz, de poissons fumés et de bananes plantains.

  • En Afrique du Sud

Un riche et somptueux menu comprenant un cochon de lait ou un rôti de bœuf, une dinde, du riz jaune, des légumes et des desserts fait habituellement parti du traditionnel dîner de Noël en Afrique du Sud. Pour créer une ambiance festive, des branches de pin et de sapin décorés, de la ouate brillante et des guirlandes sont utilisés dans les foyers et les entreprises comme décorations. Les Sud-Africains se réunissent ensuite sur la plage et profite des eaux chaudes pour se baigner.

  • A Madagascar

La veillée se passe généralement dans les églises ou dans les temples : on prie, on chante, on fait la fête jusqu'à minuit. Et le jour de Noël, c'est la grande célébration dans les églises, pleines à craquer. Après le culte, on passe au festin de Noël. Généralement, on met les petits plats dans les grands et l'après-midi on retourne encore au temple pour assister à la fête de Noël, animée essentiellement par des enfants et pour finir, on distribue des bonbons et biscuits.

  • Au Cameroun

Les Camerounais ont adopté le sapin et décorent leur habitation. Ils installent le soir du 24 décembre des chaussures de tous les membres de la famille au pied de l'arbre et ouvrent les cadeaux quelques heures après, souvent le matin du 25 décembre. Le repas spécial pour Noël se termine souvent par une bûche.

  • Au Maghreb

La saison de Noël est étonnamment vivante dans la région du Maghreb. Dans les plus grandes villes, Noël est une aubaine pour le commerce. Les vendeurs offrent des roses, du chocolat et des décorations pour les sapins.
 


Dès le soir de Noël, on retrouve un certain nombre de cadeaux en vente sur internet. Getty Images/Tetra Images
Dès le soir de Noël, on retrouve un certain nombre de cadeaux en vente sur internet. Getty Images/Tetra Images
  • En France

Avant Noël, il est dans la tradition d’accrocher une couronne sur la porte d’entrée, d’entamer le calendrier de l’Avent, d’envoyer une lettre au Père Noël et d’acheter une crèche de Noël ou, plus rarement, de construire une crèche de Noël païenne. En France pour le réveillon, on déguste des huîtres, une dinde aux marrons ou du foie gras garni d’oignons confits, et une bûche de Noël. Le matin de Noël, les enfants trouvent leurs cadeaux au pied du sapin.

  • En Espagne

Noël débute le 22 décembre avec la Navidad. Ce jour-là, une gigantesque tombola est organisée. Elle est suivie à la télévision par de nombreux Espagnols qui misent, en famille ou avec des amis. Avant le réveillon, les enfants vont dans la rue pour chanter Noël et demander des offrandes. On mange du porc, de l’agneau rôti et comme dessert le turron, le mazapán, et les polvorones (des sablés). Le 25 décembre, la famille se réunit à nouveau pour un bon repas et les enfants reçoivent leurs cadeaux.

  • Au Royaume-Uni

Au début du mois de décembre, les Anglais envoient des cartes de vœux à leurs proches. Les cartes qu'ils ont reçues sont accrochées sur les murs ou sur la cheminée. Elles ne seront décrochées que le 6 janvier, le jour des Rois. Ensuite les enfants envoient leurs vœux au Père Noël. En Angleterre, la veille de Noël est un jour férié. Les enfants vont dans la rue pour chanter Noël en échange ils reçoivent des petits cadeaux ou des friandises. Le soir de Noël, ils confectionnent aussi des minces tartes. Ils les laisseront près de la cheminée avec un mot de remerciement et un verre de lait en guise de casse-croûte.

  • En Allemagne

Les fêtes de fin d'année en Allemagne sont sacrées, elles sont l'héritage d'une très longue tradition de célébrations autour du solstice d'hiver du temps des germains. Lorsqu'en 354 après Jésus Christ, le 25 décembre fut institué « date officielle de célébration de la naissance du Christ », les festivités chrétiennes vinrent s'appuyer sur les traditions germaniques. Une des plus grandes traditions de Noël en Allemagne est le célèbre marché de Noël. Le plus connu et le plus grand se situe à Stuttgart. C’est une tradition qui a plus de six siècles.

  • En Italie

En Italie, les traditions de Noël varient d'une région à l'autre et les enfants ne reçoivent pas tous leurs jouets au même moment. Dans certaines régions du nord de l'Italie, c'est le Père Noël ou le « Petit Jésus » qui apporte les cadeaux le 25 décembre. Ailleurs, c'est Sainte Lucie qui, elle, apporte les cadeaux le 13 décembre. A Rome, la capitale, c'est la Befana qui apporte les jouets le jour des Rois. La Befana est une gentille sorcière, qui se déplace sur son balai et passe par les cheminées pour distribuer les cadeaux.

  • En Pologne

Le 24 décembre, il faut se lever très vite afin de garder toute l'année une bonne forme physique et morale. Il ne faut pas s'allonger pendant la journée pour ne pas attirer les maladies et pour que le blé ne soit pas couché dans les champs. Il ne faut également surtout pas emprunter de l'argent ce qui pourrait entraîner la perte de vos biens. Tous les travaux liés à la maison ou à la vie de la ferme devront être terminés avant midi, le reste de la journée sera passé à décorer la maison. Le soir du 24 décembre il faut attendre d’apercevoir la première étoile dans le ciel pour commencer à manger. La coutume veut que l’on place de la paille entre la nappe et la table. Les enfants prennent les brindilles une à une, on dit que celui qui trouvera la paille la plus grande, vivra le plus longtemps.

  • En Autriche

En Autriche, le salon est interdit aux enfants le 24 décembre car le Christkind y travaille activement pour préparer les cadeaux. C'est lui qui se charge d'apporter l'arbre, d'installer la crèche et de disposer les paquets autour du sapin. Dans la légende, il est aidé par quelques anges. Les enfants ne sont autorisés à rentrer que lorsque la clochette résonne. Le 25 et le 26 décembre sont jours fériés en Autriche.

  • En Slovaquie

Le 24, 25 et 26 décembre sont des jours fériés en Slovaquie. Le 24 décembre, on jeûne le midi. Lorsque la cloche sonne à 18h00, on commence le repas traditionnel par un gâteau mince, plat et rond, nappé de miel. Ensuite, vient la soupe à la choucroute, avec les saucisses et la crème fraîche. Après cela, c'est le poisson pané (de la carpe) avec une salade de pommes de terre. Après le repas, on échange les cadeaux, puis on va à la messe de minuit. Les 25 et 26 décembre, les gens rendent visite à la famille, aux amis et voisins, pour leur souhaiter un joyeux Noël.

  • En Irlande

Noël se fête en Irlande en deux étapes. Cela commence par ce que les Irlandais appellent « The Little Christmas », du 12 au 24 décembre, en décorant les portes de maisons d’une couronne de houx, en ornant un sapin de quelques boules et guirlandes. Les familles se rendent dans les pubs, où des musiciens interprètent des cantiques de Noël et autres morceaux traditionnels irlandais, jusqu’à ce que l’horloge sonne l’heure de la messe. De nombreuses familles retournent alors en vitesse à la maison pour laisser un bon verre de whisky pour le père Noël, ainsi que quelques carottes crues à destination de ses rennes affamés.

  • En Australie

Le 25 et le 26 décembre sont des jours fériés. Avant Noël, les maisons sont décorées, des cartes de vœux sont envoyées, des chants de Noël chantés, les sapins de Noël et illuminations sont installés dans les maisons. Le 25 décembre, les familles et leurs amis se retrouvent pour échanger des cadeaux et prendre ensemble le repas de Noël. Les cadeaux s'échangent ce jour-là. Ils sont ouverts le matin de Noël. Beaucoup d'Australiens passent Noël en plein air, en allant à la plage.

Source : Rfi.fr


Dépêche

Mardi 24 Décembre 2013 - 14:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter