Nomination d’Aliou Sall : Abdou Mbow tente d'expliquer le « wax waxeet »* de Macky



Nomination d’Aliou Sall : Abdou Mbow tente d'expliquer le « wax waxeet »* de Macky
« Le président de la République par rapport à une situation donnée peut avoir une appréciation sur une responsabilité qu’untel ou un autre peut occuper. A l’époque, il avait jugé que ce n’était pas opportun ou bien ce n’était pas encore le temps de nommer Aliou Sall à quelle que responsabilité que ce soit. C’est la Constitution qui donne au président de la République les prérogatives de nommer aux fonctions civiles et militaires. Aujourd’hui, il a estimé qu’Aliou Sall avait les capacités d’occuper le poste de Directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations et, il l’a nommé », indique le 3ème vice-président de l’Assemblée nationale et porte-parole de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) sur la nomination du frère du président de la République, Aliou Sall.

Alors que sur la question, le Chef de l’Etat était sans équivoque. « Je ne mêle jamais ma famille à la gestion du pays. Si mon frère a été amené à être cité dans des affaires de sociétés privées, c'est parce que je lui avais justement indiqué très clairement, dès ma prise de fonctions, qu'il ne bénéficierait jamais de ma part d'un décret de nomination, (...) parce que je ne voulais pas être accusé de népotisme », avait dit Macky Sall.

Dans une interview accordée à « Vox Populi », Abdou Mbow ne manque pas de répondre aux Cadres du Grand Parti (GP) de Malick Gakou qui ont soutenu que « la dynastie Sall est en marche ». « C’est juste la colère de quelqu’un contre son bourreau. Parce qu’Aliou Sall a réduit (le GP) à sa plus simple expression », sert l’apériste.

« Par rapport à la nomination d’Aliou Sall, je voudrais qu’on se décomplexe un peu parce que le maire de Guédiawaye est un cadre émérite qui a eu à faire ses preuves dans ce pays. Il a eu à occuper d’importantes responsabilités ici mais aussi à l’étranger comme responsable du bureau économique de l’Ambassade du Sénégal en Chine… Aliou Sall s’est battu pour être maire. Aujourd’hui, il doit sa fonction de maire aux populations de Guédiawaye qui l’ont élu au suffrage universel. Je pense même que c’était une injustice pour lui quand le président lui a demandé de se retirer des listes de Benno Bokk Yakaar (BBY) lors des élections législatives… », tente-t-il d’expliquer. 

« wax waxeet »: se dédire. 


Mardi 26 Septembre 2017 - 14:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter