« Non aux Ape » : l'Etat du Sénégal va être traduit en justice par la coalition nationale contre ces accords



 « Non aux Ape » :  l'Etat du Sénégal va être traduit en justice par la coalition nationale contre ces accords

Malgré le mythisme continuel du gouvernement, les membres de la coalition nationale « Non aux Ape » persistent dans leur combat contre les Accords de partenariat économique (Ape) entre l'Afrique de l'Ouest et l'Union européenne (Ue). En effet, depuis les années 2000, les membres de ladite coalition ne cessent d'alerter sur les graves dangers que comportent ces Accords de partenariats économiques, informe le Populaire. 

Selon eux, ces accords de « pillage économique » ne feront qu'accentuer la pauvreté, le chômage et le terreau fertile dans tous les secteurs économique de notre pays. S'exprimant samedi dernier dans le cadre rencontre dites des « Samedis de l'économie », ils ont posé le débat sur les Ape pour faire le bilan de l'économie sénégalaise en 2014. Ce enfin de dégager les perspectives de 2015.

« Malgré nos sorties répétitives pour montrer notre opposition aux Ape, l'Etat du Sénégal continue de faire le muet. Mais croire que notre combat est perdu d'avance, c'est se tromper lourdement. Car nous comptons faire une campagne de sensibilisation pour inciter la population Sénégalaise au rejet de ces Accords de paupérisations économiques, mais également utiliser, s'il le faut, les voies juridiques et tous les moyens possibles que la CEDEAO nous permettra de dénoncer ces accords de partenariat économiques », déclare Marius Sagna, coordonnateur de la coalition. 

Ce dernier de poursuivre que « A travers une plainte ou même une marche jusqu'au Palais, nous allons ainsi contraindre nos dirigeants à renoncer à la signature de ces accords de partenariat et pour enfin les mettre devant leurs responsabilités ». M. Sagna de préciser qu'il « n'accepteront pas la décapitation de leurs secteurs productifs au profit des multinationales européennes et l'assassinat de la jeunesse, de la paysannerie et de la classe ouvrière. 
A cet effet, dit 'il nous invitons l'Exécutif, dans les meilleurs délais, à consulter le peuple sénégalais dans le cadre du dialogue national sur la question des politiques apocalyptiques que sont ces Ape. Et nous invitons les forces vives du Sénégal et d'ailleurs à faire un bloc autour du rejet de ces accords qui ne sont qu'une recolonisation déguisée de notre Afrique ».

Lamba Ka

Lundi 12 Janvier 2015 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter