«Non, non, Macky SALL n’est pas un homme de dialogue jusqu’à preuve du contraire», (UJTL)



«Non, non, Macky SALL n’est pas un homme de dialogue jusqu’à preuve du contraire», (UJTL)
L’union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL) rappelle à Macky SALL «que le peuple sénégalais l’observe et n’accepte pas d’être le dindon de la farce d’une quelconque ruse politique». C’est propos sont de Toussaint Manga.  
 
«Depuis son élection en mars 2012, il a dirigé ce pays de manière solitaire en se barricadant sur lui avec ses quatre pelés et trois tondus d’alliés et en méprisant tout un peuple. Les sénégalais dans leur culture de peuple de démocratie ont toujours souhaité vivre dans un climat social et politique pacifié. Le Président Abdoulaye Wade qui est un homme de dialogue a toujours accepté de discuter avec ses prédécesseurs (Léopold S SENGHOR et Abdou DIOUF) et mieux en tant que chef d’état, il a eu à recevoir plusieurs fois la classe politico -social  pour discuter des questions de la nation. Contrairement à Macky SALL qui a systématiquement refusé le dialogue en fermant sa porte à l’opposition et aux syndicats malgré les innombrables difficultés que vivent les sénégalais», tacle le secrétaire général de l’UJTL.


Pour les jeunes libéraux, «les questions relatives aux reformes tels que l’Acte 3 de la décentralisation, la création du haut conseil des collectivités locales, la modification de la loi sur la formation des groupes parlementaires, le système judiciaire avec la réactivation de la CREI etc., qui avaient besoin d’un consensus fort, nécessitaient un dialogue inclusif avec tous les sénégalais. Malheureusement pour servir des intérêts politiciens des pratiques non démocratiques telles les procédures d’urgence à l’Assemblée Nationale et le forcing ont été utilisés. La conséquence est que  les sénégalais dans leur majorité ne se retrouvent pas dans ces réformettes.  L’Acte 3 de la décentralisation qui est une calamité et un échec reste l’exemple le plus patent».  
 
«Qu’a fait Macky SALL pendant le dernier référendum ? Occasion ne pouvait être meilleur pour lui d’ouvrir des concertations larges et inclusives et de permettre au peuple, dans une harmonie totale, d’adopter massivement les réformes institutionnelles. Ce qui nous aurait permis d’épargner nos maigres ressources. L’a-t-il fait ? NON, il a préféré diviser les Sénégalais et mépriser leurs souffrances en leur imposant un référendum dont le contenu était loin de leurs préoccupations», s’indigne le responsable libéral.  

«NON, NON Macky SALL n’est pas un homme de dialogue jusqu’à preuve du contraire. Le volte-face fait récemment par le président à vouloir dialoguer nous donne l’opportunité de lui dire « qu’il n’est jamais tard pour bien faire» et que « dans la vie, seuls les imbéciles ne changent pas». Espérons que ce n’est pas un slogan de trop comme discours politique», prévient l’UJTL qui n’acceptera «en aucune manière toute forme d’hypocrisie et de manque de sincérité qui sous-tendront cet appel au dialogue…». 


Samedi 14 Mai 2016 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter