Notifications d’interdiction de sortie du territoire : Me El Hadj Amadou SALL, « si l’Etat persiste dans son erreur, … »



Notifications d’interdiction de sortie du territoire : Me El Hadj Amadou SALL, « si l’Etat persiste dans son erreur, … »


Les dignitaires libéraux concernés par la mesure d’interdiction de sortie du territoire dans la traque des biens présumés mal acquis, n’arrivent pas avaler la pilule. Le ministre de la Justice Aminata TOURE a d’ores et déjà envoyé officiellement des notifications d’interdiction de sortie du territoire. Selon  Me El Amadou SALL, « si l’Etat persiste dans son erreur cela va lui coûter cher ».

Pour l’heure, Samuel SARR et Me Madické NIANG sont en possession de leurs notifications. La patronne du pouvoir judiciaire entend envoyer, ce lundi 25 février, les notifications de Karim WADE et Cie.

Interrogé par la Rfm, le libéral Me El Hadj Amadou SALL a affirmé que « le gouvernement se trompe lourdement et persiste dans l’erreur. Parce que notre gouvernement est un mauvais perdant. Et malheureusement, le fait de ne pas exécuter une décision de la Cour de justice de la CEDEAO a une conséquence. C’est celle de la suspension de notre Etat du Sénégal des travaux de la Cour de Justice. Le gouvernement est dans une position irresponsable qui risque de porter atteinte à l’image de notre pays et aux intérêts de notre Etat. Parce qu’ils ont un esprit de revanchard. Ils ont tort sur toute la ligne et ils n’ont pas le droit de nous interdire de sortir du territoire… ».

Du côté du gouvernement de Macky SALL, le pouvoir judiciaire compte aller jusqu’au bout dans cette affaire de biens présumés mal acquis.
 


Lundi 25 Février 2013 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter