«Notre patience a été soumise à rude épreuve», (Recteur UCAD)



«Notre patience a été soumise à rude épreuve», (Recteur UCAD)
«L’Université par ma voix souhaite que les responsabilités soient situées afin que puisse continuer le climat de paix qui régnait depuis quelques mois dans notre institutions et qui a été perturbé, mis à mal puisque notre patience a été soumise à rude épreuve et cela s’est exprimé à travers les mouvements des étudiants». Ibrahima Thioub qui est dans tous ses états, affiche son mécontentement après treize (13) de retard dans la livraison des travaux de réhabilitation d’infrastructures à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Les étudiants qui n’en peuvent plus de la chaleur qui sévit sous les deux chapiteaux, se sont aussi fait entendre. Selon les propres termes de l’un d’eux, Serigne Amadou Sène, ils ne peuvent plus étudier dans ces conditions. «Nos camarades tombent tous les jours en syncope… », déclare ce dernier. 


Jeudi 15 Juin 2017 - 20:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter